Logo

Le nouveau visage de l’hôpital d’Yverdon est connu

18 mai 2021

Les Etablissements hospitaliers du Nord vaudois (eHnv) ont désigné le lauréat du concours d’architecture lancé en début d’année 2020 pour construire le futur hôpital d’Yverdon-les-Bains, qui verra sa surface doublée d’ici 2027. Cet agrandissement sera piloté par le bureau lausannois Ferrari architectes, choisi parmi 32 participants. Coût total: 230 millions de francs.

Cette transformation permettra de répondre à un des enjeux du plan stratégique des eHnv, présenté en 2015: la centralisation des activités de soins aigus stationnaires, nécessitant une hospitalisation de plusieurs jours, sur le site d’Yverdon-les-Bains. Le but est d’offrir à la population un accès aux soins de qualité et de proximité tout en visant l’équilibre financier, ont expliqué mardi les responsables des eHnv.

Le nouvel hôpital prévoit un doublement de la surface actuelle. A terme, il comptera près de 200 lits. Le nouveau bâtiment, construit devant l’actuel, côté rue d’Entremonts, va se développer sur cinq niveaux hors sol avec attique. Quant au bâtiment existant, il va être surélevé et composé de quatre étages et attique, précisent-ils.

L’extension intégrera des nouveaux espaces tels qu’une salle d’accouchement “nature” gérée directement par les sages-femmes, une crèche pour les enfants des collaboratrices et des collaborateurs avec une aire de jeux extérieure ou encore un hall principal lumineux avec des doubles hauteurs.

Espaces verts et de rencontres

“La particularité du projet, et c’est ce qui nous a séduits, c’est la séparation entre l’ambulatoire et l’hospitalier avec une zone de transition originale”, a dit à Keystone-ATS Bertrand Vuilleumier, président des eHnv et également président du jury du concours d’architecture.

Les espaces verts et de rencontres sont en effet les points forts du projet. “Une multitude de jardins et de terrasses surélevés assureront une haute qualité environnementale à l’ensemble et contribueront à faire de l’hôpital un lieu de bien-être”.

“S’inscrivant dans une perspective de durabilité, le projet vise à être un exemple en matière environnementale et énergétique. Une attention particulière a également été portée à l’intégration du nouvel hôpital dans l’espace déjà bâti à proximité, étant situé en milieu urbain”, ajoutent encore les responsables.

Aucune fermeture nécessaire

L’exploitation sera garantie pendant la durée des travaux, estimée à six ans. Aucune fermeture de l’hôpital actuel ne sera nécessaire, insiste M. Vuilleumier. Le budget est évalué à 230 millions de francs. L’inauguration de l’hôpital agrandi flambant neuf est prévue à l’horizon 2027.

Au total, 32 bureaux d’architecture ont participé au concours lors de la première phase au terme de laquelle cinq projets ont été retenus. Le premier prix a finalement été décerné au projet “Aurora”, piloté par le bureau lausannois Ferrari architectes.

ATS