Logo
Le procureur demande vingt ans de prison pour le principal accusé
© Michel Duperrex

Le procureur demande vingt ans de prison pour le principal accusé

10 janvier 2022

Le procès des trois jeunes prévenus, responsables de la mort d’un gymnasien à Yverdon en 2018, continue. Le procureur et l’avocat de la famille ont demandé que l’assassinat soit reconnu.

Trois ans avec sursis pour celui qui mettait sa cave à disposition, huit années fermes pour le chauffeur et vingt, également fermes, pour celui qui a tué un jeune Nord-Vaudois dans le cadre d’un deal qui a mal tourné. Les peines requises par le Ministère public sont désormais connues dans ce procès qui a débuté jeudi dernier. Les parties civiles adhèrent à ces conclusions.

Quant aux conclusions civiles, soit l’argent réclamé aux coupables comme réparation, l’avocat de la famille a précisé qu’il avait dû insister pour que les proches de la victime veuillent les formuler. «Ils ne voulaient pas parler d’argent, qui ne ramènera pas leur fils ou leur frère.» C’est donc surtout symboliquement que ces conclusions ont été déposées.

Pour le principal prévenu, le procureur a qualifié l’homicide d’assassinat, vu «l’absence particulière de scrupules» dont il a fait preuve. Il aurait notamment montré un manque de respect total envers la vie d’autrui. Les deux autres prévenus se sont, selon le Ministère public, rendus coupables de complicité de meurtre, d’où la peine bien moins lourde.

L’affaire n’est toutefois pas terminée. Les avocats de la défense plaideront demain et le tribunal devra ensuite rendre un jugement.

Massimo Greco