Logo
Le récital de Nicolas Gay
Björn Lussier et Nicolas Gay (en vert, de g. à dr.) laissent éclater leur joie. © Michel Duperrex

Le récital de Nicolas Gay

29 février 2024 | Edition N°3654

Hockey – Playoffs 2e ligue L’attaquant de 33 ans a inscrit six buts lors de la victoire 11-4 du HC Yverdon face à Moutier, mardi, dans l’acte I de la finale de groupe.

Un but prévôtois tombé à la 3e minute déjà, et des Yverdonnois peinant à développer leur jeu offensif en début de match, la faute à une formation du Jura bernois qui a très bien verrouillé son slot et a une nouvelle fois joué physique, ce qui avait déjà posé problème aux hommes de Philippe Stengel plus tôt cette saison. Le HCY allait-il ainsi encore céder face à sa «bête noire», mardi lors du premier acte de la finale de groupe?

Hors de question, a décidé Nicolas Gay. L’attaquant a inscrit les trois premiers goals yverdonnois, entre la 13e et la 19e minute, changeant totalement la dynamique de la rencontre. La formation de la Cité thermale a ensuite pratiquement fait tout juste, pour s’imposer 11-4. En feu, le numéro 33 a, au total, fait trembler les filets adverses à six reprises!

«Je pense que c’est la première fois que je marque autant de buts en un match… J’en avais mis quatre à Sierre, une fois, mais ça date, ça remonte à quelque chose comme quatorze ans, souriait l’ancien joueur de Ligue nationale B. Mais j’ai été bien aidé par mes coéquipiers, je suis surtout content de la performance d’équipe.»

Au fil des minutes, les Nord-Vaudois ont su durcir leur jeu afin de rendre coup pour coup à leurs adversaires. «On a quand même pris deux, trois volées, on doit encore davantage lever la tête, relevait Nicolas Gay. Mais on voit que si les jeunes patinent et que les vieux, on montre la voie, l’équipe réalise de belles choses.»

Battue jusque-là cette saison à deux reprises par les Prévôtois pour une seule victoire, la formation de la Cité thermale n’a rien laissé au hasard pour aborder la finale de groupe dans les meilleures conditions. «Philippe (ndlr: Stengel, l’entraîneur du HCY) est allé voir le match de samedi entre Moutier et Star Chaux-de-Fonds, et il nous a donné quelques indications. Il y a des choses que l’on a préparées en conséquence, précisait l’attaquant de 33 ans. Mais le score ne veut rien dire, ce n’est qu’un point de pris. Le plus dur reste à faire, jeudi à Moutier. Les Prévôtois jouent assez physique, ils tirent beaucoup, ils mettent les pucks au fond. On doit être prêts pour une nouvelle bataille.»

Yverdon l’a vu mardi malgré la victoire, il n’a pas le droit à l’erreur: Moutier est à l’affût de chaque faille, et a marqué pratiquement à chaque fois que les Nord-Vaudois se sont retrouvés en infériorité numérique. Il ne faudra donc pas faire preuve de la moindre faiblesse pour espérer boucler la série ce soir.

 

Le geste du match

Alors que le HC Yverdon était mené 0-1, les joueurs de la Cité thermale ont bien failli se retrouver avec deux longueurs de retard à la 6e minute seulement. Valentin Betschart a en effet été pris de vitesse en contre après un puck perdu par les Yverdonnois. Le portier du HCY Dylan Berutto a cependant brillamment remporté son duel en interceptant la rondelle de la mitaine dans son dos! La classe, tout simplement.

 

Quelques ultras yverdonnois, habituellement présents au Stade municipal, sont venus mettre une sacrée ambiance à la patinoire, mardi.© Michel Duperrex

Villars remporte l’acte I contre Rarogne

Dans l’autre groupe de la section ouest de 2e ligue, le premier match de la finale a tourné en faveur de Villars.

La formation de Beat Kindler, ancien entraîneur du HC Vallée de Joux, l’a emporté 4-2, mardi à domicile.

 

Yverdon – Moutier 11-4 (4-1 3-1 4-2)

Buts: 3e Sauvain (Hostettmann) 0-1; 13e Gay (Rambousek) 1-1; 14e Gay (Rambousek, B. Lussier) 2-1; 19e Gay (Rambousek/5c4) 3-1; 20e Pitton 4-1; 30e Gay (Hula/5c4) 5-1; 36e Rambousek (Hula, Betschart) 6-1; 37e Gaudin (Pitton, Bah) 7-1; 39e W. Bleuer (Sauvain, Paupe/5c4) 7-2; 42e B. Lussier (Hula, Betschart) 8-2; 46e Sauvain (Chételat/5c4) 8-3; 54e Gay (Betschart, Hula) 9-3; 54e Gay (Bah, Rambousek) 10-3; 56e Pappalardo (B. Lussier) 11-3; 57e Estevez (Chételat, Charmillot/5c4) 11-4.

Yverdon: Berutto; K. Thévenaz, Gaudin; Hula, Betschart; Carrel, Morella; Grandjean; Deschenaux, Bah, Pitton; Gay, B. Lussier, Rambousek; Leuenberger, Renaud, Pappalardo; L. Golay, Bogliano. Entraîneur: Philippe Stengel.

Moutier: Etienne (37e Laterali); Dobler, Ast, Charmillot, Trombert, Paupe, Nyffenegger; L. Bleuer, Sauvain, Weiss, Chételat, Hostettmann, W. Bleuer, Houlmann, Estevez, Wüthrich. Entraîneur: Arnaud Carnal.

Notes: patinoire d’Yverdon, 250 spectateurs. Arbitrage de Manuel Evalet et Alan Singele. Pénalités: 6×2’ minutes contre Yverdon et 5×2’ contre Moutier.

Muriel Ambühl