Logo

Le TCC veut frapper un grand coup

19 avril 2018 | Edition N°2229

Tennis - En pleine expansion depuis plusieurs années, le club de Chamblon a besoin de plus de surfaces de jeu. Un projet de halle comprenant un court, ainsi que la création de trois nouveaux terrains en terre battue, en lieu et place des deux synthétiques actuels, est en gestation.

Quelques chiffres valent parfois mieux que de longs discours.
Au TC Chamblon, ils sont carrément parlants: alors que le club ne comptait même pas dix juniors au début du siècle, leur nombre est passé à une trentaine en 2010, huitante en 2015 et 111 aujourd’hui, dont 40 détiennent une licence de jeu. Aujourd’hui, les écoliers et étudiants représentent 52% des 218 membres du club nord-vaudois.

Pas étonnant, dès lors, que le TCC se sente à l’étroit, avec en tout et pour tout ses deux courts à ciel ouvert et la salle de gym attenante, qui permet de taper dans la balle l’hiver, hors des heures scolaires. «On peut affirmer qu’on a le plus gros mouvement juniors de Suisse des clubs comptant seulement deux terrains extérieurs, lance l’entraîneur et membre du comité Patrick Thomet. Il nous est désormais impossible de proposer plus de cours ou d’équipes d’interclubs.»

Cette année, les Chamblonnois aligneront dix équipes d’interclubs, dont sept juniors – une d’entre elles est même contrainte, en accord avec Swiss Tennis, de disputer toutes ses rencontres à l’extérieur! –, ainsi que deux formations engagées en coupes Bellaria et Lombardet. «On a atteint les limites. C’est frustrant de ne pas pouvoir permettre à tout le monde de pouvoir jouer, alors qu’on a bien assez de joueurs, reconnaît le président Alain Jancek. Il est important pour les jeunes qu’ils puissent toucher à la compétition.»

Garder l’esprit

Une problématique à laquelle les dirigeants du TC Chamblon ont choisi d’apporter une réponse forte. Ils planchent depuis plusieurs années déjà sur l’agrandissement des infrastructures. Un projet redimensionné à plusieurs reprises – le développement est limité par le terrain à disposition – et qui, aujourd’hui, est prêt à être lancé: il comprend une halle d’un court avec vestiaires, ainsi que la création de trois nouveaux terrains extérieurs en terre battue, à la place des deux synthétiques actuels. «L’idée n’est pas d’accueillir plein de nouveaux membres, mais bien de conserver l’esprit de petit club convivial, tout en améliorant les conditions en pouvant offrir plus d’heures d’entraînement aux jeunes et une meilleure disponibilité des courts à nos membres», insiste le président du club qui monte.

Chamblon, 16 avril 2018. Alain Jancek et Patrick Thomet. © Michel Duperrex

Le projet est ficelé, le club possède les ressources nécessaires – il compte aussi sur le soutien financier de la Commune, ce qui devra être adopté par le Conseil – pour aller de l’avant, et les choses pourraient se réaliser assez rapidement. Dans les rangs du TCC, on espère que les trois courts extérieurs pourront être opérationnels en 2019 déjà. La halle arriverait dans un second temps, dans l’idéal en 2020. Entre-temps, les Chamblonnois ont déjà changé leur éclairage, installant des LED dont les mâts pourront être utilisés pour les nouveaux terrains. «En ce qui concerne la halle, le travail se porte sur la révision du plan partiel d’affectation de la zone, car si on peut y construire des terrains de  sport, ce n’est pas le cas de bâtiments», souligne Alain Jancek, alors que la saison a repris de plus belle avec l’arrivée du printemps.


Un programme riche pour un club actif

Si le TC Chamblon connaît une telle expansion de ses effectifs, c’est qu’il est particulièrement actif, emmené par un comité soudé. Cette saison, alors que sont fêtés les trente ans des courts extérieurs, les dirigeants ont imaginé plusieurs manifestations. Le printemps a commencé par un entraînement physique dirigé par des spécialistes, dimanche dernier. Hier, le nutritionniste Olivier Bourquin, qui a notamment travaillé auprès de Swiss Tennis, a donné une conférence sur son sujet de prédilection devant plus de cinquante personnes. Le 24 mai, Fabrice Sbarro, spécialiste des statistiques du tennis, viendra décortiquer les succès de Roger Federer (inscriptions sur www.tennis-chamblon.ch).

A cela s’ajoute le programme habituel, avec notamment quatre tournois juniors en juin, des stages en été et en octobre, ainsi que le tournoi des deux raquettes (badminton et tennis de table). Une journée des trente ans des terrains sera aussi organisée.

 

 

Manuel Gremion