Logo

Les boules ont volé à la Semaine de Noël

31 décembre 2019 | Edition N°2654

Pas moins de 96 équipes se sont affrontées durant quatre jours, lors des compétitions de Noël organisées au Boulodrome d’Yverdon-les-Bains. Les régionaux se sont mesurés à une forte concurrence.

«C’est un passage obligé pour terminer l’année», lançait avec satisfaction Bertrand Hug, président de la Pétanque yverdonnoise. Le Nord-Vaudois pouvait avoir le sourire: les quatre jours réservés aux traditionnels concours de Noël ont, une fois encore, affiché complet. «Entre Noël et Nouvel An, il n’y a aucun autre concours de boules. On a beaucoup de demandes et on doit refuser du monde. Ceux qui viennent une fois veulent revenir.»

Dans une compétition conviviale et qui permet aux néophytes de se frotter à l’élite, des participants venus des quatre coins de Suisse et de France se sont disputés les différents titres en jeu. À domicile et face à une forte concurrence, les régionaux ne sont pas parvenus à s’imposer. De nombreux bons résultats sont toutefois à signaler.

La journée de samedi a certainement été la plus fructueuse. Elle a mis aux prises 24 équipes en doublettes. Les locaux Jean-Pierre Zanet et Fabien Masshenser, associés pour la première fois en compétition, ont notamment atteint les demi-finales. De quoi satisfaire pleinement le second nommé: «Je ne pensais pas aller aussi loin. On a eu une super entente, ce qui est primordial dans ce qui reste un sport d’amitié», commentait-il.

La jeunesse s’illustre

À la maison, le jeune Yverdonnois Lee Perler s’est lui aussi distingué. À 18 ans et au côté de l’expérimenté Didier Sénézergues, bouliste le plus titré de Suisse avec ses 17 sacres nationaux, le champion local a été sorti aux portes de la finale.

Bertrand Hug ne tarissait d’ailleurs pas d’éloges envers celui qu’il qualifie d’espoir du club: «S’il continue ainsi, il sera vite reconnu dans le milieu bouliste», a-t-il prévenu.

Le meilleur résultat nord-vaudois est venu du Vallorbier Daniel Maschino, associé à son fils Dylan qui évolue aujourd’hui à Puidoux. Le binôme a été défait en finale par la doublette composée d’Alexandre Utz et Alwin Pittet, tous deux membres des cadres nationaux espoirs et également victorieux en triplette le vendredi avec Cédric Vieri.

Un champion du monde au Trophée 26

La compétition terminée et la tension retombée, les regards semblaient déjà braqués sur le Trophée 26, qui aura lieu le week-end du 18 et 19 janvier. Une manifestation qui aura un charme bien particulier, puisqu’elle pourra compter sur la participation du Genevois Maïky Molina, champion du monde en tête-à-tête. Si le chef de file de la pétanque suisse a déjà pu s’essayer sur les graviers du boulodrome yverdonnois, c’est la première fois qu’il fera l’honneur de sa présence avec ce nouveau statut.

Florian Charlet