Logo

Les Brandons se sont mis à l’heure suisse

14 mars 2016 | Edition N°1701

Yverdon-les-Bains – La grand-messe carnavalesque de la Cité thermale a égayé le week-end dernier. Du concert de Sonalp au cortège d’hier, il y en a eu pour tous les goûts, et le succès a été au rendez-vous.

Les croix suisses étaient représentées en nombre sur les déguisements. © Michel Duperrex

Les croix suisses étaient représentées en nombre sur les déguisements.

Les raisons de se réjouir étaient nombreuses pour Michael Thévenaz, vice-président des Brandons d’Yverdon, hier à l’heure du bilan, alors que les Guggenmusik mettaient fin en musique à l’événement carnavalesque sous la cantine de la place d’Armes. C’est à ce même endroit, deux jours plus tôt, qu’a été organisé le concert de Sonalp, une première à laquelle pas moins de 1750 personnes ont assisté. «Il s’agit d’une affluence historique. Il va être difficile de faire mieux. Claudine Dumoulin -l’ancienne présidente du comité des Brandons, décédée l’an passé, n.d.l.r.-, à laquelle nous rendons hommage lors de cette édition, aurait été fière. D’ailleurs, elle doit être jalouse, ce qui explique pourquoi nous n’avons pas eu de soleil», commente Michael Thévenaz.

Malgré la fraîcheur ambiante imputable à la bise, le public a répondu présent. Pas moins de 300 papets vaudois ont été servis en 75 minutes sous la cantine, vendredi, et le cortège d’hier après-midi a pu compter sur la présence de 34 groupes. «Les écoles ont vraiment joué le jeu. Nous les en remercions beaucoup», relève Michael Thévenaz.

Quant aux Guggenmusik ayant pris part à la manifestation -il y en avait neuf au total-, elles n’ont pas été avares en compliments, selon le responsable Maxime Lopez.

Tous les voyants sont donc au vert dans l’optique de la prochaine édition, programmée du 10 au 12 mars prochain sur le thème «Brandons manga», en collaboration avec la Maison d’Ailleurs.

Ludovic Pillonel