Logo

Les gâchettes du HCY font des ravages

4 novembre 2019 | Edition N°2616

Yverdon a écrasé Sion 7-1, samedi à domicile, trois jours après avoir déjà enfilé sept buts à Uni Neuchâtel. Deux performances références.

Un tir du poignet inattendu qui a rebondi sur un dos avant de finir dans les filets, un slap rageur après un long rush et un shoot puissant de la ligne bleue en supériorité numérique. Dan Vidmer avait des cartouches plein le barillet, et il a fait mouche à trois reprises, samedi. Le défenseur et capitaine du HC Yverdon a la gâchette qui démange en ce moment, et il aurait tort de s’en priver, à l’image de ses coéquipiers, qui ont écrasé Sion 7-1.

En deux rencontres consécutives à domicile, le HCY vient ainsi de marquer à quatorze reprises. De quoi remporter deux belles victoires, les numéro 3 et 4 lors des cinq dernières rencontres. «On ne s’est pas posé de questions au moment de shooter. On avait la niaque», lançait Dan Vidmer, ravi de la performance réalisée contre une jeune équipe sédunoise qui a laissé trop d’espaces. Les Valaisans n’ont pu espérer qu’une période durant, quand il y avait encore 1-1. «On a démarré un peu timidement», concédait le défenseur.

La bonne étoile

La déferlante yverdonnoise est arrivée en tout début de deuxième tiers: quatre buts inscrits en six minutes –  dont quelques-uns superbes –, et les comptes étaient faits. Ce d’autant plus qu’en face, Moritz Pfäffli avait sa bonne étoile accrochée dans le dos. Rien qu’en une minute et trois occasions des visiteurs qui jouaient déjà leur va-tout en fin de période médiane, le gardien du HCY a été sauvé à trois reprises par ses montants.

Ce n’est pas tout: dans le dernier tiers, il a réussi deux sublimes interventions, avant que son défenseur Matthew Perlmann ne stoppe le palet sur la ligne. Non, il ne pouvait rien arriver à cet Yverdon-là.

Parce que l’équipe a été sérieuse, parce qu’elle a parfaitement contenu Sion, parce qu’elle a réalisé un match plein dans tous les secteurs de jeu. «On a fait une belle prestation d’équipe, on s’est prouvé qu’on avait vraiment de quoi faire offensivement, tout en demeurant solides en défense, on est restés concentrés durant soixante minutes, on a tous pris du plaisir sur la glace, et les buts sont entrés», énumérait le capitaine d’Yverdon.

L’équipe va ainsi aborder en pleine confiance la série de rencontres face aux Bernois qui l’attend: dimanche à Saint-Imier contre Erguël (2L) en qualifications de la Coupe de Suisse, puis la semaine prochaine en championnat sur la glace d’Unterseen-Interlaken, puis à domicile contre Adelboden.

 

Yverdon – Sion 7-1 (1-1 4-0 2-0)

Buts: 5e Vidmer (Betschart, Gay) 1-0; 7e Reuse (Michellod/5c4) 1-1; 22e Borgeaud (A. Baruchet) 2-1; 25e Vidmer 3-1; 28e (27’’25) Zandovskis (S. Cordey, Beutler) 4-1; 28e (27’’35) A. Baruchet (Gay, Borgeaud) 5-1; 53e Vidmer (Betschart, S. Cordey/5c4) 6-1; 57e Zandovskis (Vazquez) 7-1.

Yverdon: Pfäffli; Pizzirusso, S. Cordey; V. Cordey, Perlmann; Vidmer, Betschart; Zandovskis, Beutler, Vazquez; Gay, Borgeaud, A. Baruchet; Heim, Renaud, Pappalardo. Entraîneur: Jiri Rambousek.

Sion: Mermod (28e Bazzocco); Oudelet, Agrusti; V. Baruchet, B. Dayer; Reuse, Robert; S. Dayer, Michellod, Bonny; Petkovic, Stjepanovic, Schumann; Taccoz, Payot, Cordonier; Bétend, Pottier, Renvall. Entraîneur: Yves Constantin.

Notes: Patinoire d’Yverdon, 158 spectateurs. Arbitrage de Julien Dumoulin. Pénalités: 4×2’ contre Yverdon; 6×2’ + 1×10’ contre Sion. Meilleurs joueurs: Vidmer et Bonny.

Manuel Gremion