Logo

Les produits du terroir mis en valeur

13 septembre 2016 | Edition N°1827

Rovray et Champagne – Domizia Martinola sera certainement rejointe par Véronique Durussel sur la plateforme de tables d’hôte Swiss Tavolata. Elles seront les deux premières Paysannes vaudoises du Nord vaudois à participer à ce concept en vogue.

Domizia Martinola fait table d’hôte depuis mars 2015 dans le cadre de Swiss Tavolata. ©Muriel Aubert

Domizia Martinola fait table d’hôte depuis mars 2015 dans le cadre de Swiss Tavolata.

Bricelets maison, œufs en sauce avec une mousse de bondelles, marmite des anges, fromages de la région accompagnés de pain fait maison et parfait glacé de saison. Le menu imaginé avec soin par Véronique Durussel, de Rovray, a de quoi mettre l’eau à la bouche. C’est ce qu’elle proposera, ce soir, à une dizaine de convives chez elle. Un souper qui fera office d’examen pour devenir la deuxième hôtesse Swiss Tavolata (voir l’encadré) du Nord vaudois.

De l’autre côté du lac, dans sa villa de Champagne, Domizia Martinola propose une aumônière de crêpe farcie au sérac et épinards sur sauce à l’ail des ours, suivie d’un suprême de volaille fermière aux côtes de bettes et saucisson, et d’un gâteau aux noisettes et glace au vin cuit. Voilà déjà plus d’une année qu’elle a reçu les «experts » Swiss Tavolata chez elle pour rejoindre ce cercle des tables d’hôte. «La soirée s’était très bien déroulée. C’est l’occasion d’expliquer ce que nous proposerons comme menus aux personnes qui viennent vérifier la qualité de la cuisine proposée et contrôler l’hygiène», explique la Tessinoise Domizia Martinola, qui habite depuis quatre ans dans le Nord vaudois. En une année, elle a reçu huit groupes dans sa salle à manger. Principalement des touristes, ainsi que quelques personnes de la région. «Ce sont des moments de convivialité et c’est l’occasion de faire des connaissances», ajoute celle qui cuisine par passion, qui aime recevoir et qui adore mettre les produits du terroir en valeur à côté de son travail.

Une seconde carrière

Véronique Durussel a préparé ses bricelets pour son repas de ce soir. ©Michel Duperrex

Véronique Durussel a préparé ses bricelets pour son repas de ce soir.

C’est la même passion pour la mise en valeur des produits de sa ferme qui a motivé Véronique Durussel à rejoindre la plateforme Swiss Tavolata. «J’aime partager, recevoir et faire découvrir des produits», explique-telle sans stresser pour la préparation de son menu de ce soir, qu’elle n’a encore jamais préparé. «Je fais ce qui peut être fait à l’avance», sourit-elle. Les bricelets ont été préparés hier et les tomates cerises du jardin ont été cueillies.

C’est par plaisir, mais également pour préparer une retraite anticipée du monde de la banque, que la membre de l’Association des Paysannes vaudoises s’inscrit à cette plateforme suisse. «Je m’imagine recevoir des touristes avec Swiss Tavolata et je voudrais également faire table d’hôte pour les personnes de la région», indique celle qui se voit également faire de la vente directe des produits de sa ferme via un magasin virtuel. Pour cela, elle prévoit déjà agrandir son jardin potager.

Le concept de l’association Swiss Tavolata a déjà bien été adopté en Suisse alémanique et au Tessin, mais est relativement nouveau en Suisse romande. Parmi la quarantaine d’hôtes en Suisse, seules cinq personnes sont du côté romand. «Il y a de plus en plus de demandes de certification dans notre région, note cependant Coraline de Wurstemberger, de Mont-sur- Rolle, qui viendra déguster le menu de Véronique Durussel ce soir en tant que membre Swiss Tavolata. Le nombre d’offres est en train d’exploser.»

«Certains membres reçoivent beaucoup plus d’invités que d’autres, fait remarquer Domizia Martinola, qui propose, surtout, de recevoir des hôtes les vendredis soir ou durant le week-end. Dans les Grisons, par exemple, le concept fonctionne très bien, car il est très touristique. Mais je pense que je suis assez bien placée à Champagne. Il y les bains, les pistes de ski et maintenant La Fabrique à proximité, qui devraient attirer du monde.»

Swiss Tavolata

L’Union suisse des paysannes et femm ccces rurales USPF et Home Food Media S.à.r.l. Ont établi une coopération en fondant l’association Swiss Tavolata. La plateforme swisstavolata.ch a été créée pour recenser les tables d’hôte du pays, afin de permettre aux Suisses et aux touristes de déguster l’authentique cuisine suisse des paysannes et des femmes rurales. Les hôtesses servent leurs plats chez elles. Elles cuisinent des plats préparés avec des produits du terroir, issus de leur ferme ou de la région (au moins 75%), ainsi que des recettes familiales traditionnelles et revisitées.

Enregistrer

Muriel Aubert