Logo

Les terrasses des bars et restaurants d’Yverdon peuvent continuer à s’étendre

8 octobre 2020

Dès le printemps 2020, la Municipalité d’Yverdon-les-Bains s’est efforcée de venir en aide aux secteurs économiques, culturels et sportifs impactés par la crise COVID-19. Parmi les mesures prises, elle a validé des extensions provisoires des terrasses sur le domaine public. Les effets de la pandémie continuant à entraver l’activité des restaurateurs, la Municipalité a décidé de prolonger ce régime provisoire jusqu’à la fin de l’année. Actuellement, 23 établissements publics bénéficient gratuitement de cette possibilité.

Dans le contexte de la crise COVID-19, les contraintes sanitaires spécifiques aux établissements publics réduisent significativement la capacité des locaux de consommation et des terrasses. Cette situation particulière a incité la Municipalité, au printemps 2020, à valider des extensions provisoires des terrasses sur le domaine public, dans la mesure où les possibilités sécuritaires, foncières et spatiales le permettent. Cette disposition avait dans un premier temps été adoptée pour une durée limitée à la période estivale, au travers d’une procédure simplifiée.

Constatant que les consignes sanitaires perdurent en cette seconde partie d’année, la Municipalité, sensible aux difficultés économiques durables que rencontre le milieu de la restauration, a décidé de prolonger le régime provisoire applicable aux terrasses jusqu’au 31 décembre 2020. Actuellement, 23 établissements publics bénéficient gratuitement de cette possibilité.

Parallèlement, la Municipalité rappelle que les restaurateurs ont la possibilité d’installer des chaufferettes sur les terrasses, admissibles, en fonction des dispositions cantonales, si elles exploitent exclusivement des énergies renouvelables ou des rejets thermiques inutilisables d’une autre manière. Les demandes en la matière, comme celles portant sur l’extension des terrasses, doivent être déposées auprès de la police du commerce, qui coordonnera leur validation avec les services concernés.

Com.