Logo

Les théâtres fêtent la jeunesse

9 octobre 2014

Il n’y aura pas de vacances d’automne pour L’Echandole et le Théâtre Benno Besson qui, à la place, ont concocté une semaine spéciale jeune public.

Le Laboratorium. DR

Le Laboratorium.

Trois spectacles, «Le Dompteur de Sonimaux », «La Sorcière du placard aux balais» et «Le Laboratorium», sans oublier une superboum. Voilà, dans les grandes lignes, le cadeau d’automne préparé par les deux théâtres yverdonnois à l’intention des plus jeunes. Une occasion unique de faire découvrir à nos chères têtes blondes que la télévision, sur une scène, et avec de vraies gens dessus, c’est aussi vachement bien. Une opportunité d’autant plus difficile à manquer lorsque l’on sait que, pour l’occasion, un pass spécial, au tarif de 30 francs, permettra d’accéder à l’intégralité des spectacles.

Des bains de culture bienvenus à l’issue desquels, histoire de se dégourdir les jambes, les enfants, dès six ans, auront la possibilité d’aller se désaltérer à grands coups de sirop multicolore tout en se déhanchant sous une boule à facettes, dans le cadre d’une superboum organisée à L’Echandole. Alors, elles ne sont pas belles les vacances à Yverdon?

 

«Le Dompteur de Sonimaux ».

Le Dompteur de Sonimaux. DR

Le Dompteur de Sonimaux.

Dans son flamboyant costume de dompteur de fauves, Toni vient nous présenter son légendaire numéro de dressage de Sonimaux. Enfermés dans des cages, les Sonimaux vont venir sur scène exécuter des prouesses sous les ordres d’un dompteur quelque peu débordé. Car ces drôles de bêtes, invisibles et bavardes, ont le goût du rire et une grande soif de liberté. Ce spectacle aura lieu dans la Cour du Château en cas de beau temps et à l’Aula Magna en cas de pluie. Rendez-vous à L’Échandole.

Mardi 14 octobre à 15h à L’Echandole, dès 5ans.

 

«La Sorcière du placard aux balais».

Pierre trouve une pièce de cinq francs ayant appartenu à son grand-père. Il part alors en quête d’une maison. Il en achète une à sa convenance, avec un salon, une cuisine, une chambre à coucher, une salle de bain, mais aussi un étrange placard aux balais qui serait habité par une sorcière. Mais tant qu’on ne chante pas la comptine en entier, aucun souci : Sorcière, sorcière, prends garde à ton derrière ! Difficile pourtant de résister à la tentation…

Jeudi 16 octobre à 15h à L’Echandole, complet. Supplémentaire à 17h.

 

«Le Laboratorium».

En pénétrant dans ce lieu habité de cobayes et de savants fous, il faut être prêt à vivre l’expérience interdite. «Donner votre corps à explorer pour servir la science et macérer dans le formol pour l’éternité» dit en substance la chanson susurrée par des rats marionnettes plus vrais que nature. Habi tant s du Laborator ium, ils sont les petites expériences préférées du professeur Illman, un savant fou, persuadé qu’il sauvera la planète en les testant de toutes les manières possibles. Avec l’horrible Crameur, son commis, ils mettent en place une kyrielle de pratiques scientifiques douteuses pour proposer au monde d’étranges découvertes.

Vendredi 17 octobre à 15h, au Théâtre Benno Besson.

 

«Superboum».

Samedi 18 octobre de 16h, à 20h à L’Echandole.

 

Il est bien entendu possible d’acheter des billets pour un seul de ces spectacles ou pour la Superboum. Tous les tarifs sur www.echandole. ch ou au 024 423 65 84.

 

Théâtre Benno Besson

Mais encore…

«Ballet Bar».

Six personnages en quête de danse dans un club de jazz style années trente, et c’est le jaillissement d’une folie virevoltante au son de musiques joyeusement métissées. Autour du comptoir d’un bar qu’on pourrait trouver à New York, six personnages évoluent vivement au son d’un phonographe où tournent quelques vinyles grésillants. Tout semble les pousser à bouger et à interagir. Outre des scènes mimées du plus haut comique, la moindre communication s’articule de tout le corps, dans un élan rythmé. Chaque tentative de mouvement vire à la danse inspirée du hip-hop, du break dance, du charleston, du tango ou de la calypso. Portés par une énergie décapante, les interprètes éblouissent. Et pour ceux qui trouveraient encore le temps de respirer entre deux percutants pas de danse, des acrobaties tissées d’humour émaillent la chorégraphie.

Mercredi 15 octobre à 19h au Théâtre Benno Besson. Plein tarif: 25 francs (abo.: 20 francs). Tarif réduit: 20 francs (abo.: 15 francs). Réservation et informations sur: www.theatrebennobesson. ch ou au 024 423 65 84.

Raphaël Muriset