Logo

Macabre découverte au milieu des bois

8 juillet 2019 | Edition N°2534

Vuiteboeuf – Un promeneur a découvert un corps dans la forêt, jeudi dernier. La gendarmerie a ouvert une enquête.

L’annonce a rapidement fait le tour du village de Vuitebœuf: un habitant a retrouvé un corps dans la forêt située derrière la salle communale, jeudi en fin de matinée. La découverte du cadavre a été confirmée par la gendarmerie, qui a ouvert une enquête.

Cette nouvelle a passablement ébranlé la population, car l’endroit est fréquenté. «Quoi? C’est là qu’on joue avec nos enfants!, s’exclame un parent en apprenant la nouvelle, alors qu’il regarde ses deux bout’choux jouer sur la place de jeux, située à l’orée des bois. C’était donc ça toutes ces voitures de police parquées ici l’autre jour…» Et une autre villageoise d’ajouter: «C’est vrai qu’en me baladant, j’avais senti une horrible odeur, mais comme on a vu le cadavre d’un animal, on n’a pas cherché plus loin.»

Contacté, le promeneur qui a alerté les forces de l’ordre a confirmé les faits, mais il n’a pas souhaité s’exprimer davantage, pour le bien de l’enquête.

Plusieurs hypothèses

D’après les premières rumeurs qui circulent au village, le corps se trouvait dans un état de décomposition avancé. Certains évoquent même le fait qu’il serait là depuis plus d’un mois. Il s’agirait peut-être d’une personne portée disparue. Ces éléments n’ont toutefois pas pu être vérifiés. «Le corps est en train d’être identifié. Nous communiquerons sur cette affaire probablement la semaine prochaine (ndlr: ces prochains jours)», a relevé le porte-parole de la Police cantonale, samedi.


Des hélicoptères au-dessus de la forêt

Les villageois se sont demandé si la venue d’un hélicoptère au-dessus des gorges de Covatannaz avait un lien avec l’incident. La réponse est non. Ni la gendarmerie ni la Rega n’ont enregistré de mission dans ce secteur. «Nous avons effectué des travaux de sécurisation de la falaise samedi, a rassuré Céline épars, responsable de communication chez Travys. Il est possible qu’on continue lundi (ndlr: aujourd’hui). Par ailleurs, la Commune de Sainte-Croix devrait bientôt engager un hélicoptère pour faire l’entretien de l’Arnon.»

C. Md

Christelle Maillard