Logo

Marko Misic envoie Bavois à la troisième place de Promotion League!

21 octobre 2020

Bavois savait, en venant défier le FC Köniz dans son charmant et accueillant petit stade du Liebefeld ce mercredi soir, qu’une victoire l’installerait seul en troisième position de Promotion League. Un rang tout simplement historique pour le club nord-vaudois, qui avait là une possibilité en or de se proclamer légitimement 22e meilleur club suisse, le temps de quelques jours en tout cas.

Alors, tétanisés par la pression, les Bavoisans? Pas du tout, non. Sous la conduite d’une charnière centrale Arnaud Bühler-Timothie Zali une nouvelle fois impeccable et qui mériterait plus d’éloges, les Bavoisans se sont présentés solides et déterminés… et ils ont gagné 1-0, grâce à un but de Marko Misic peu avant la pause! Seuls Yverdon Sport et Cham précèdent désormais le FC Bavois au classement. Et encore, les Zougois possèdent le même nombre de points que le FCB (21)… Incroyable FC Bavois!

Fidèle à ses principes conservateurs, et surtout désireux de ne pas changer une équipe qui gagne de plus en plus souvent, Bekim Uka a reconduit quasiment le même onze que lors du succès face à Brühl samedi (1-0). Ainsi, même si Alessandro Ciarrocchi, recrue-phare de l’été, était rétabli et avait fait le déplacement dans la banlieue bernoise, le Tessinois a été prié de prendre place sur le banc, le technicien privilégiant sa triplette Alvarez-Misic-Begzadic, très en réussite dernièrement.

Seul Daniel Titié, suspendu, était remplacé par Ibrahim Djalo, qui glissait sur le côté droit de la défense, le capitaine Nezir Kurtic s’installant à gauche. Unique autre changement, la titularisation de Blerim Iseni, ménagé contre Brühl. Dilan Qela a cette fois été prié de s’asseoir sur le banc au coup d’envoi, mais a logiquement été le premier remplaçant à entrer sur le terrain à la 68e à la place de… Blerim Iseni. Avec Bekim Uka, tout est toujours carré, prévisible, efficace.

Bavois aurait pu ouvrir le score plusieurs fois en première période (immenses occasions pour Adrian Alvarez, surtout, et Marko Misic dans une moindre mesure), et a trouvé la faille à quelques secondes de la pause grâce à une récupération agressive de Nezir Kurtic, qui a pu s’avancer balle au pied et servir Marko Misic plein axe. Le Croate a trouvé Mehmed Begzadic pour un habile relais. La remise de “Mecha” était parfaite, tout comme la finition de Marko Misic. 0-1 à la pause grâce au gaucher du FCB, décidément très efficace depuis le début du championnat.

Köniz ne le savait pas encore, mais il était déjà battu. Les Bernois n’ont en effet pas réussi à inquiéter Robin Enrico en deuxième période, la défense bavoisane se montrant à son avantage, comme très souvent depuis le début de la saison. Le FCB a même été bien plus près d’inscrire le 2-0 que d’encaisser le 1-1, mais s’est fait une immense frayeur en fin de match avec une faute de dernier recours de Timothie Zali, expulsé sur le coup, qui a offert un coup-franc de la dernière chance à Köniz. Heureusement, Robin Enrico a été une fois de plus parfait.

A noter en toute fin de match l’entrée intéressante de Loan Bueche. L’attaquant de 20 ans, arrivé de Young Boys cet été, a marqué des points lors des dix minutes qu’il a passé sur la pelouse. Le FCB, lui, en a marqué trois et occupe désormais seul la troisième place de Promotion League. Quel début de saison! Prochaine étape, samedi aux Peupliers face à Bellinzone (16h).

FC Köniz – FC Bavois 0-1 (0-1)

But 45e Misic 0-1

Köniz Kilchhofer; Stauffiger, Dzeljadini, Naili, Wyder (46e Wyss); Gerber (80e Bühler), Cani, Mejdi (70e Lokaj); Acosta (46e Luther King), Kasai, Andrejevic.

Entraîneur Silvan Rudolf

Bavois Enrico; Djalo, Zali, Bühler, Kurtic; Iseni (68e Qela), Ivanov, Lo Vacco (88e Jaton); Misic (80e Bueche), Begzadic (80e Ciarrocchi), Alvarez (88e Bozic).

Entraîneur Bekim Uka

Notes Liebefeld. Expulsion de Zali (90e, dernier recours).

Tim Guillemin