Logo

Michel Pont au Semi-marathon

13 septembre 2016 | Edition N°1827

Course – La 7e édition du Semi-marathon des Côtes de l’Orbe a connu un franc succès. Samedi dernier, près de 1200 coureurs ou marcheurs -parmi lesquels Michel Pont, l’ex-adjoint du sélectionneur national de footballont sillonné le vignoble d’Arnex à Rances, en passant par Agiez, Bofflens, Montcherand, et Orbe.

Noémie Rapp a dominé sans partage la course des enfants. ©Pierre Blanchard

Noémie Rapp a dominé sans partage la course des enfants.

L’ancien entraîneur adjoint de l’équipe suisse de football, Michel Pont, a donné le départ de l’épreuve reine, après s’être prêté au jeu des photos et des autographes sur le parcours de la Désirée, samedi dernier, à l’occasion de la 7e levée du Semi-marathon des Côtes de l’Orbe.

«Cette journée a été magnifique. L’Esprit de notre course des plaisirs de la vie, qui allie effort physique, amusement et dégustation des produits du terroir, plaît de plus en plus, s’est réjoui Philippe Glayre, président du comité d’organisation. De plus, j’ai beaucoup apprécié la simplicité de Michel Pont.»

«Votre concept est génial»

Michel Pont a fait le bonheur des chasseurs d’autographes. ©Pierre Blanchard

Michel Pont a fait le bonheur des chasseurs d’autographes.

Le constat du président sur l’esprit de la course a été confirmé par la présence d’un grand nombre de déguisés, coureurs ou marcheurs, et par le fait qu’aucun record chronométrique n’est tombé.

«Le concept de votre course est génial», a lancé, à plus d’une reprise, Michel Pont. «Je découvre cette région avec plaisir, moi qui ne connaissait que Vallorbe, pour y avoir accompli mon armée, et La Sarraz, où l’on s’arrêtait avec un copain avant de regagner la caserne.» Professionnellement aujourd’hui, le Carougeois remplit divers mandats, notamment un de conseiller sportif, auprès du président du Servette FC, et un autre pour la formation des juniors sur le territoire genevois. Mandat qui l’a conduit à retourner au bord des terrains du bout du lac Léman, après avoir donné le départ du semi- marathon.

Chacun y est allé à son rythme dans un beau paysage. ©Pierre Blanchard

Chacun y est allé à son rythme dans un beau paysage.

Sur le plan sportif, les coureurs régionaux se sont distingués sur la distance du semi-marathon. Chez les dames la première place toutes catégories confondues est revenue à Eliane Chappuis, de Begnins, qui devance Judith Wenger, d’Yverdon, et Sylvia Piccinin Loutan, des Charbonnières. Chez les hommes le plus rapide a été Fabrice Fauser, de Treycovagnes, devant Bertrand Dutoit, de Baulmes, et Enzo Todeschini, du Sentier. La course de la Désirée, qui se courait sur une distance de 11,6 km de Rances à Arnex, a vu Laure Fasel, de Lentigny (FR) triompher devant Paula Morocutti, d’Orbe, et Sophie Hilbrink, de Cortaillod (NE). Chez les messieurs, la victoire est revenue à Patrick Vonlanthen, de Molondin, devant Daniel Bouzon, d’Avrysur- Matran (FR), et Benoît Disch, de Grimisuat (VS).

En fin d’après-midi, une centaine d’enfants se sont mesurés en accomplissant un, deux ou trois tours d’un parcours de 800 m, autour de la place de fête à Arnex. La jeune Noémie Rapp, d’Epalinges, a impressionné par son sens déjà aigu de la course, puisqu’en plus de gagner l’épreuve des filles, elle a devancé, très largement, les garçons sur 1600 m.

Enregistrer

Enregistrer

Pierre Blanchard