Logo

Miser sur l’authenticité des policiers

17 janvier 2018 | Edition N°2165

Yverdon-les-Bains – L’entreprise Synergies s’est chargée de la campagne de recrutement des polices communales vaudoises, qui a débuté cette semaine. Une première pour la société régionale, comme pour les neuf corps de police.

Daniel Anders (à g.) et Laurent Bailly ont réalisé douze clips, d’une dizaine de secondes chacun, à l’aide d’une caméra de drones mise sur une poignée. ©Michel Duperrex

Daniel Anders (à g.) et Laurent Bailly ont réalisé douze clips, d’une dizaine de secondes chacun, à l’aide d’une caméra de drones mise sur une poignée.

Depuis la semaine dernière, les polices communales font leur publicité sur Internet et à travers tout le canton, afin d’encourager les futurs candidats à rejoindre leurs rangs. Mais cette année, la campagne de recrutement est un petit peu différente, puisqu’elle se décline en douze clips, dont certains n’ont pas encore été dévoilés.

Devant la caméra, on retrouve, évidemment, des policiers, et derrière, on découvre une entreprise yverdonnoise, plus précisément Synergies. «Cela fait trois ou quatre ans que nous nous occupons de la communication des neuf corps de polices communaux, mais c’est la première fois que nous réalisons nous-mêmes des vidéos pour leur campagne de recrutement, précise Laurent Bailly, directeur artistique chez Synergies. Avec la vidéo, nous avons souhaité faire évoluer le caractère authentique des policiers en plongeant le public dans la réalité du métier de tous les jours, sans chercher à exagérer.»

Pour ce faire, Laurent Bailly et son collègue Daniel Anders, cinéaste de formation, ont proposé aux polices communales de montrer douze actions, toutes filmées en plan-séquence, donc sans coupe, et en noir et blanc. «Le fait d’enlever la couleur permet de renforcer le côté dramatique sans en faire des tonnes non plus, et cela donne du corps aux actions de terrain», commente Daniel Anders.

 

Aucun comédien

 

Et pour la première fois, les polices communales ont souhaité mettre en scène leurs propres agents. «Ce qui m’a frappé, c’est qu’ils étaient très fiers de montrer leur métier. Et je crois qu’ils ont apprécié le fait qu’on ne leur demande pas de forcer le trait. Ils étaient bons dès le départ, poursuit le cinéaste. D’ailleurs, si on a dû refaire des prises, ce n’était pas à cause d’eux, mais parce que nous devions être au bon endroit et au bon moment avec la caméra.»

Sobre et efficace, la ligne artistique adoptée pour cette campagne va certainement être réutilisée chaque année.

 

Avez-vous l’âme d’un aspirant de police ?

 

Depuis le lancement de la campagne de recrutement des aspirants de police, lundi dernier, toutes les personnes motivées peuvent déposer leur dossier pour la rentrée 2019-2020. Comment faire ? Il suffit de remplir les formulaires de postulation et d’envoyer un dossier d’ici au 1er mai. Le concours d’admission à l’Académie de police de Savatan aura lieu durant le premier semestre 2018. Il a pour but d’évaluer le niveau de français des candidats, ainsi que leurs aptitudes physiques, leurs connaissances générales et leur capacité de synthétiser des textes. Les postulants devront également se soumettre à des tests psychotechniques.

Plus d’informations sur www.Polcom-vd.ch/rejoignez-nous.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Christelle Maillard