Logo

Offensive de l’UDC sur la culture

16 décembre 2013

Au travers de deux motions, le parti agrarien a surpris en se positionnant jeudi dernier sur un thème qui lui est peu habituel. Avec des fortunes diverses.

Le législatif a refusé l’idée d’un «passeport» donnant accès gratuitement à l’ensemble des structures culturelles, dont L’Echandole.

Le législatif a refusé l’idée d’un «passeport» donnant accès gratuitement à l’ensemble des structures culturelles, dont L’Echandole.

C’était un peu le monde à l’envers, jeudi dernier, au Conseil communal d’Yverdon-les-Bains. Au travers de deux motions, présentées par le conseiller Roland Villard, l’UDC a en effet lancé une offensive sur la culture, thème habituellement apanage des formations de gauche. Le premier texte demandait la création d’un Prix de la culture yverdonnois (lire encadré) et le second l’instauration d’un «passeport». Pour une somme de départ modeste, ce dernier devait ensuite donner accès gratuitement à l’ensemble des structures culturelles et sportives de la Cité thermale.

La proposition a eu le don de placer la gauche et les autres partis de droite dans l’embarras, contraints de rappeler les difficultés financières rencontrées par la Ville (lire ci-dessous). «L’idée est bonne, mais le contexte est particulier», a relevé Fanny Spichiger, des Verts. «L’intervention est louable, mais ce n’est pas le bon moment», a abondé, pour le PLR, Valérie Jaggi.

De son côté, la Municipalité a rappelé les nombreux efforts consentis ces dernières années pour mettre sur pied des tarifs «famille» ou des prix préférentiels pour la population yverdonnoise. C’est finalement une large majorité qui a rejeté le texte de Roland Villard, dont la position était il est vrai un brin schizophrénique. Quelques minutes auparavant, en tant que président de la Commission des finances, celui-ci avait demandé d’approuver un budget 2014 de rigueur.

Yan Pauchard