Logo

Un palais du sport à la rue Pestalozzi

20 décembre 2017 | Edition N°2149

Yverdon-les-Bains – Un crédit de 6,2 millions de francs est demandé pour une nouvelle salle de gymnastique, et deux salles de rythmique.

La salle actuelle va laisser place à un édifice moderne et fonctionnel. ©Michel Duperrex

La salle actuelle va laisser place à un édifice moderne et fonctionnel.

Plus de cinq ans après la fermeture de la salle de gymnastique du collège Pestalozzi -de grosses fissures étaient apparues et la sécurité ne pouvait plus y être garantie-, la Municipalité d’Yverdon-les-Bains demande au Conseil communal un crédit de 6,2 millions de francs pour financer la construction de la nouvelle salle et de deux salles de rythmique, sur le site actuel.

Ce crédit inclut les 250 000 francs accordés, en 2013, pour les travaux de démolition de l’ancien édifice et les 490 000 francs destinés à l’étude du projet définitif.

 

Belle participation

 

Celui-ci est le fruit d’un concours d’architecture organisé en 2014, le site étant particulièrement sensible en raison de la proximité du château et du centre historique.

Pas moins de 89 projets ont été proposés et le jury, composé d’experts, a attribué le premier prix au bureau de Matteo Rossetti, à Milan. Pour l’exécution, il s’est adjoint la collaboration du bureau d’architectes yverdonnois Dolci.

Malgré le gros travail opéré pour obtenir une réduction des coûts, le prix final reste plus élevé que ce qui avait été imaginé au départ, mais dans les normes en comparaison d’objets semblables réalisés récemment.

 

Un toit à deux pans

 

Par ailleurs, une toiture à deux pans a été préférée à la toiture plate du projet primé, afin d’être «plus en adéquation avec le plan général d’affectation et l’architecture du centre historique». Le choix d’une couleur gris clair répond à la même motivation.

 

Réalisation régionale

 

Le programme proposé est réalisable dans le périmètre et les volumes existants. La salle de gymnastique projetée a une surface de 288 m2 et les salles de rythmique 130 m2 chacune. Ces dernières sont placées au rez-de-chaussée et, au besoin, elles peuvent être réunies en un seul volume. La salle de gymnastique, quant à elle, prendra place au premier étage.

L’Exécutif relève aussi, dans son rapport, que, suite à l’appel d’offres lancé en début d’année, la démolition du bâtiment existant a été attribuée à Cand-Landi (Grandson) et la réalisation de la nouvelle salle au Groupement d’entreprises yverdonnoises (GEY), piloté par le bureau Brunner et Carrard.

Une fois le crédit accordé, le chantier démarrera immédiatement. Il devrait durer seize mois, dont quatorze pour la construction proprement dite. Les écoliers devraient pouvoir s’ébattre dans les nouvelles salles à la rentrée d’août 2019.

 

Local pour les partis

 

Le projet prévoit aussi un local qui sera mis à disposition des partis politiques pour entreposer leur matériel. Ceci répond à une demande formulée, en 2012, par la conseillère communale Aline Gygax. Les partis pourront y déposer le matériel qu’ils utilisent pour leurs actions sur la place Pestalozzi.

Quant à la sous-station électrique attenante à la salle, elle sera démolie et reconstruite dans des dimensions réduites par le Service des énergies (SEY).

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Isidore Raposo