Logo

Philippe Demarque confirmé à Yverdon

13 avril 2015

Football – 1re ligue – Suite au nul obtenu contre le leader Azzurri 90, le club a décidé de confier les rênes de l’équipe à celui qui les avaient reprises ad interim la semaine dernière.

Matias Chavarria a permis à Yverdon d’obtenir le point du nul, pour le plus grand bonheur de Philippe Demarque (médaillon). © Duperrex -a

Matias Chavarria a permis à Yverdon d’obtenir le point du nul, pour le plus grand bonheur de Philippe Demarque (médaillon).

«J’ai décidé de faire confiance à Philippe Demarque pour la fin de la saison. L’attitude affichée par les joueurs contre Azzurri 90 m’a convaincu.» Hier, en fin d’après-midi, après avoir encore eu quelques discussions avec «les excellents entraîneurs» qui étaient sur les rangs pour succéder à Vittorio Bevilacqua, le président Mario Di Pietrantonio a tranché: celui qui a repris les rênes de l’équipe ad interim la semaine dernière continuera jusqu’au terme de la saison.

«A mon sens, j’ai vu, contre le leader, notre meilleur match de la saison. Plusieurs joueurs ont évolué à un niveau qu’on ne leur connaissait pas, ou plus», souligne le patron du club. Hier matin, Philippe Demarque lui-même se réjouissait d’avoir vu que son message passait: «Je suis hyper fier de l’équipe, assurait-il. Dans l’agressivité, dans l’engagement, c’était excellent.» Alors qu’il attendait de savoir s’il allait poursuivre son chemin à la tête de la «une», le responsable de la Commission juniors YS et région ne se cachait pas: «Oui, le challenge m’intéresse. J’ai envie de continuer le travail.» Et déjà, il se projetait: «Contre Azzurri 90, nous avons joué comme il le fallait face au leader. Samedi prochain, nous présenterons un autre visage à la maison, plus offensif.»

Grâce à un but de l’Argentin Matias Chavarria en début de seconde période, YS a donc pris un point, dix jours après la débâcle de Bavois (6-2). «Compte tenu de la semaine qu’on a passé, on peut se dire que c’est un bon point, admettait Philippe Demarque. Mais au vu de la physionomie de la partie, on aurait pu gagner.» «Je suis sûr que nous allons maintenant remonter au classement», concluait Mario Di Pietrantonio.

 

FC Azzurri 90 Lausanne – Yverdon Sport 1-1 (1-0)

Buts: 17e Scalisi 1-0; 47e Chavarria 1-1.

Azzurri: Castejon; Kastrati, Scalisi, Elefante, Galokho; Martins, Marazzi (86e Arena), Meoli; Rachane (70e Caiero); Walther (70e M’Futi), Brahimi. Entraîneur: Patrick Isabella.

Yverdon: Ummel; Mayila, Mara, Margairaz, Montano; Gabriele (91e Ferhatovic), Momo; Parapar, Chavarria, Pitronaci (42e Bühler); Becirovic (82e Isabella). Entraîneur: Philippe Demarque.

Notes: Centre sportif de Chavannes. Arbitrage d’Alessandro Dudic, qui avertit Brahimi (7e), Castejon (9e), Montano (20e), Gabriele (27e), Rachane (28e), Walther (43e), Kastrati (58e) et Margairaz (65e).

Lionel Pittet