Logo

Piétons et cyclistes mis à l’abri

27 juin 2018 | Edition N°2276

Treycovagnes et Pomy – Deux projets de piste cyclable, pilotés par le Canton, permettront d’aménager des voies de mobilité douce en site propre.

Treycovagnes et Chamblon avaient fait œuvre de pionnier en réalisant le premier projet labellisé AggloY, une piste cyclable partant du Châtelard et montant jusqu’à Chamblon. Et Treycovagnes fait toujours la course en tête puisqu’un projet de voie de mobilité douce – un large trottoir pouvant accueillir cyclistes et piétons –, développé en collaboration avec la Ville d’Yverdon-les-Bains sous les auspices de la Direction générale de la mobilité et des routes (DGMR), est mis à l’enquête publique.

Ce projet d’agglomération comprend le réaménagement complet du très délicat carrefour du Châtelard (voir photo du haut ci-contre), un site que les spécialistes du Canton cherchent à sécuriser depuis longtemps.

Un autre projet de piste cyclable, reliant l’Organisation romande pour l’intégration et la formation professionnelle (Orif) au rond-point situé à l’entrée ouest de Pomy, a été présenté presque simultanément. Dans les deux cas, il s’agit de créer des voies de mobilité douce en site propre, séparées des routes cantonales (Yverdon-les-Bains – Orbe et Yverdon-les-Bains – Moudon) par une bande herbeuse.

Le coût de construction de ces deux voies est estimé à trois millions de francs, montant que se partageront le Canton et les communes concernées. Ces mesures ressortant du plan d’agglomération AggloY, elles bénéficieront d’un cofinancement fédéral par le biais du fonds pour les routes nationales et le trafic d’agglomération (Forta). La DGMR mettra à profit ces projets pour effectuer les travaux de réfection des routes voisines.


Yverdon – Grandson

La DGMR a annoncé hier travailler sur des projets de pistes de mobilité douce entre Yverdon-les-Bains et Grandson, respectivement Montagny-près-Yverdon. Le projet développé en direction de Grandson est très attendu par les habitants des Tuileries. Il devrait permettre de modérer la vitesse du trafic sur cette route cantonale en traversée de localité.

Isidore Raposo