Logo

Plus de 450 jeunes sur le tatami

5 février 2020 | Edition N°2677

Principale épreuve réunissant la relève nationale, le SKU Promo Tour a fait étape à Vallorbe, le week-end dernier. Il a donné lieu à de belles empoignades entre les espoirs de 19 clubs, dont le KC Jaguar.

Le karaté deviendra sport olympique lors des 22e Jeux, cet été à Tokyo. Samedi et dimanche derniers, Vallorbe s’était transformé en capitale helvétique de cette discipline des arts martiaux avec le premier tournoi de l’année de la Swiss Karatedo Union (SKU), organisé par le KC Jaguar. Le club vallorbier a récolté pas moins de 22 médailles à domicile, ce qui constitue un excellent résultat d’ensemble.

«Nous sommes heureux d’accueillir 460 participants. Ils proviennent de 19 clubs dont onze de Suisse romande, indiquait Marco Ribezzo, président du KC Jaguar. C’est la deuxième fois que nous organisons cette compétition nationale, qui réunit des filles et garçons de 8 à 18 ans, avec 31 arbitres pour juger le bon déroulement des épreuves de kata – des mouvements codifiés – et de kumité – les combats.»

La particularité de ce SKU Promo Tour réside justement dans la formation des jeunes. «Les débutants du premier niveau (M10 et M12) suivent une méthode d’apprentissage du combat qui leur permet ensuite de passer de manière évolutive dans les niveaux suivants, poursuivait Marco Ribezzo. Car il est très important d’apprendre à gérer la distance, la technique et le contrôle de soi.»

Dans les classes supérieures (M14, M16 et M18), on passe aux combats proprement dits, sous l’œil averti des arbitres.

Déjà 28 ans

Ce tournoi a démontré que la Suisse a un beau réservoir d’espoirs dans toutes les catégories, et les clubs romands ont fait bonne figure. Créé en 1992, le KC Jaguar de Vallorbe compte 60 membres et accueille aussi des karatékas d’Orbe, de la vallée de Joux et de France voisine. Donato Zecca œuvre comme directeur sportif et est entouré de trois moniteurs, Kylian et Romain Occhipinti, ainsi que Fabien Daucourt.

Roger Juillerat