Logo

Le projet du Stade Municipal se précise

17 mars 2017 | Edition N°1957

Yverdon-les-Bains – La Municipalité a annoncé, hier lors du repas de soutien d’Yverdon Sport à La Marive, qu’un préavis sera présenté au Conseil communal pour financer l’étude qui devrait mener à la rénovation de l’enceinte.

L’actuel restaurant sera modernisé et des loges VIP seront créées. ©Gilliéron

L’actuel restaurant sera modernisé et des loges VIP seront créées.

Des vestiaires vétustes, un restaurant trop petit et des facilités pour la presse et les sponsors datant d’un autre âge, ou simplement inexistantes. L’état des lieux actuel du Stade Municipal a poussé les autorités à l’action. Hier, dans le cadre du repas de soutien d’Yverdon Sport, le syndic Jean-Daniel Carrard a annoncé qu’un préavis sera présenté au Conseil communal pour demander un crédit d’étude de 300 000 francs concernant la rénovation du stade. «Responsable en tant que propriétaire de l’enceinte, la Ville se devait de faire quelque chose, a commencé l’élu. Le pas que nous franchissons aujourd’hui (ndlr : hier), a été rendu possible grâce aux impulsions données par le président d’Yverdon Sport, Mario Di Pietrantonio, et par un architecte de la place, Philippe Gilliéron.»

Avec des partenaires privés

La tribune emblématique devrait connaître une nouvelle jeunesse. ©Gilliéron

La tribune emblématique devrait connaître une nouvelle jeunesse.

Du côté du club, la nouvelle a été très bien accueillie, on s’en doute. Le boss Mario Di Pietrantonio a d’ailleurs rappelé que si YS imagine un jour évoluer en Challenge League, «dans les trois ou quatre ans» selon lui, il aurait besoin d’un stade adapté. Actuellement, l’arène yverdonnoise ne répond plus du tout aux normes en vigueur exigée par la Ligue nationale de football. Par ailleurs, la création de loges VIP dédiées aussi aux sponsors revêt, de nos jours, une importance stratégique déterminante dans le financement d’un club sportif. Ces loges devraient se situer au-dessus de l’actuel restaurant, qui sera lui-même agrandi et modernisé.

Depuis la rue, la vue devrait ressembler à cela. Les caisses feront également l’objet d’un lifting complet. ©Gilliéron

Depuis la rue, la vue devrait ressembler à cela. Les caisses feront également l’objet d’un lifting complet.

Le coût total de la réfection de l’enceinte devrait se monter à 7,6 millions de francs. Si cinq millions ont d’ores et déjà été inscrits au plan d’investissement pour le stade en lui-même, les 2,6 millions restant feront l’objet d’un partenariat public-privé (dont 2,4 millions à trouver auprès d’acteurs privés) qui n’a pas encore été dévoilé dans tous les détails, mais qui fera la part belle à la cohabitation intelligente entre culture, hautes écoles et sport (lire encadré ci-dessous).

Pour ce qui est du calendrier, la version optimiste situe le début des travaux de ce nouveau chantier d’importance, qui s’inscrit dans la dynamique lancée par le projet Gare-Lac, autour de l’été 2018. A noter que, selon les premières informations dont nous disposons, l’utilisation du Stade Municipal par les différentes organisations sportives ne devrait pas trop être chamboulée. En effet, des vestiaires provisoires remplaceront les cages bétonnées actuelles durant le temps que prendra leur rénovation.

La scène culturelle sera aussi concernée

Le nouveau bâtiment qui bordera un des terrain annexes et la parcelle Sport 5 sera principalement dédié à l’hébergement estudiantin, mais pas uniquement. Des camps sportifs pourront également y séjourner, tout comme les artistes ou les groupes qui se produiront dans les différentes salles de la Cité thermale. Il s’agira encore de définir le mode de cohabitation pour que chacun y trouve son compte.

Jean-Philippe Pressl-Wenger

 

Un repas de soutien et des projets d’avenir

«On souhaite montrer une image compétitive», a affirmé le président d’Yverdon Sport Mario Di Pietrantonio, hier, lors du repas de soutien du club. Ce tant chez les jeunes -YS, c’est 234 juniors qu’au sommet de l’échelle, où l’équipe fanion vise la promotion. L’événement a aussi été l’occasion, pour le club et la Ville, de présenter le projet du futur Stade Municipal.

Manuel Gremion

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Jean-Philippe Pressl-Wenger