Logo

Remplacer la sieste à l’EMS par du fitness

7 mars 2017 | Edition N°1949

Champagne – Le Château de Corcelles-près-Concise organise depuis six mois une heure de sport en salle pour ses résidents. Avec ce projet, son directeur espère pouvoir prouver scientifiquement les bienfaits des thérapies alternatives.

Atteinte d’une maladie dégénérative, Dominique Cornaz s’entraîne pour se lever de son fauteuil. Et Jeanna Thévenaz l’aide à atteindre son but. ©Michel Duperrex

Atteinte d’une maladie dégénérative, Dominique Cornaz s’entraîne pour se lever de son fauteuil. Et Jeanna Thévenaz l’aide à atteindre son but.

Dominique Cornaz a un objectif bien précis en tête lorsqu’elle vient chaque lundi après-midi au fitness Free Moove à Champagne : pouvoir se lever de sa chaise roulante. Car c’est à cette condition seulement, qu’elle pourra aller en vacances, en septembre prochain, avec les autres pensionnaires de l’établissement médico-social Le Château de Corcelles-près-Concise. Alors, depuis la mise en place de ce rendez-vous sportif au mois d’août, elle s’entraîne au maximum. «Auriez-vous des exercices que je pourrais refaire dans ma chambre durant la semaine ?», demande-t-elle à Jeanna Thévenaz, propriétaire du fitness.

Comme Dominique Cornaz, six autres résidants de l’EMS sont venus s’entraîner hier. Mais tous ne se sont pas fixé des défis aussi ambitieux. Comme Eddy Vuillème, seul participant masculin : «Mon exercice préféré, c’est le dernier (ndlr : la presse à cuisses, voir image ci-contre), parce que je peux dormir ! Moi, je viens surtout pour les dames et ce n’est pas peu de chose», lance-t-il avec humour.

Des exercices pour tous

Grâce à la sortie fitness initiée par Céline Gomez, Chantal Tchouateu, hémiplégique, arrive à bouger et muscler la moitié de son corps paralysé. ©Michel Duperrex

Grâce à la sortie fitness initiée par Céline Gomez, Chantal Tchouateu, hémiplégique, arrive à bouger et muscler la moitié de son corps paralysé.

Jeanna Thévenaz a préparé un programme adapté à chaque résidant, en fonction de ses buts et de ses capacités. Infirmière de formation, elle est devenue coach sportif. «Associer mes vingt années d’expériences dans différents métiers me permet d’offrir un encadrement spécifique», confie-t-elle. Si les exercices sont différents, sa méthode reste la même qu’il s’agisse d’un athlète, d’une personne âgée ou handicapée. «Dès qu’un mouvement est maîtrisé, j’ajoute un élément», poursuit-elle.

Pour les employés de l’EMS, cette activité sportive est visiblement positive. «J’ai été très surprise par la rapidité des progrès au niveau de l’équilibre et de la marche», déclare Céline Gomez, initiatrice du projet au Château de Corcelles-près-Concise.

Des preuves scientifiques

La presse est le dernier exercice prévu dans le programme sportif d’Eddy Vuillème. Et ça tombe bien, c’est son préféré. ©Michel Duperrex

La presse est le dernier exercice prévu dans le programme sportif d’Eddy Vuillème. Et ça tombe bien, c’est son préféré.

Le directeur de l’EMS, Dominique Willer, voit en cette sortie un moyen d’améliorer la mobilité et l’autonomie des résidents. «En EMS, on imagine qu’après le tintébin, c’est le fauteuil. Mais je n’aurais jamais pensé que cela pouvait aller en sens inverse !», ajoute Céline Gomez. Ce qui était le cas de Chantal Tchouateu. Avec le fitness, cette pensionnaire a réussi à bouger et muscler ses membres du côté gauche, paralysés depuis un AVC. Ce n’était pas arrivé depuis l’accident. «Et son neurologue a constaté une évolution cérébrale», complète Céline Gomez.

Au vu des résultats, Dominique Willer souhaite qu’à terme ce projet prouve scientifiquement que les thérapies alternatives sont bénéfiques et qu’elles permettent de réduire la prise de médicaments. «J’y crois à 100%», révèle-t-il. Un espace sportif avec un nouvel équipement est d’ailleurs prévu dans le Château.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Christelle Maillard