Logo

Les rivières en crue après la tempête

5 janvier 2018 | Edition N°2157

Yverdon-les-Bains – Les pluies intenses, cumulées à la fonte des neiges, provoquent de fortes crues. La cote d’alerte a été atteinte en plusieurs endroits.

Un lac s’est formé près du manège d’Yverdon-les-Bains. ©Michel Duperrex

Un lac s’est formé près du manège d’Yverdon-les-Bains.

La tempête qui a balayé la région durant la journée de mercredi a été suivie de pluies intenses dès le milieu de la nuit de mercredi à jeudi. Ces fortes précipitations devraient se poursuivre jusqu’à demain après-midi.

Et les risques d’inondation sont bien réels, d’autant plus que les températures particulièrement douces provoquent la fonte des fortes quantités de neige accumulées sur les hauteurs du Jura, où le retour des basses températures n’interviendra qu’au début de la semaine prochaine.

Ainsi, hier au milieu de l’après-midi, les installations de mesure de la Direction générale de l’environnement (DGE) du Canton de Vaud et de l’Office fédéral de l’environnement témoignaient de la forte montée des eaux.

 

Débits impressionnants

 

Eleanor a laissé des traces près de l’aérodrome. ©Michel Duperrex

Eleanor a laissé des traces près de l’aérodrome.

A la hauteur du Sentier, le débit de l’Orbe dépassait 6 mètres cubes par seconde. Il avait plus que triplé à la hauteur de Vallorbe, et à la station de mesure du Chalet, à Orbe, le débit atteignait quelque 120 m3 par seconde.

Tous les autres cours d’eau de la région, toutes proportions gardées, affichaient un débit très élevé, particulièrement impressionnant pour l’Arnon dans la traversée de Vuiteboeuf et la Brinaz à la hauteur de Montagny-près-Yverdon.

Le débit de la Menthue, à Yvonand, a considérablement grossi. ©Michel Duperrex

Le débit de la Menthue, à Yvonand, a considérablement grossi.

Les pluies devraient se poursuivre jusqu’à cet après-midi et la cote d’alerte de niveau 3 pourrait être atteinte en certains endroits.

Dans tous les cas, il faut faire preuve de prudence et éviter les promenades dans les zones boisées, où le risque de chute d’arbres reste marqué.

Secteurs interdits Les chutes d’arbres provoquées par la tempête ont amené le Service travaux et environnement (STE) d’Yverdon-les-Bains et Police Nord vaudois à interdire l’accès de certaines zones du bord du lac, entre la Grève de Clendy, Thièle et Mujon. Le parc pour enfants de la rue de Bullet a aussi été fermé.

Isidore Raposo ■

 

Le toit d’un hangar s’envole

 

Lignerolle – Le pire a été évité.

Un automobiliste a été le témoin des ravages d’Eleanor. ©DR

Un automobiliste a été le témoin des ravages d’Eleanor.

Jean-Paul Vulliemin a eu la peur de sa vie, mercredi matin, alors qu’il redescendait tranquillement la route de Ballaigues.

Arrivé à l’entrée du village de Lignerolle, il a assisté à une scène digne d’un film d’épouvante, puisque le toit d’un hangar s’est fracassé sur la route, juste devant lui. «Je l’ai échappée belle, confie le Sainte-Crix, encore secoué par l’événement. Le hangar était ouvert, le vent violent a dû s’engouffrer à l’intérieur.» Le Nord-Vaudois a immédiatement alerté les secours. Aucun blessé n’est à déplorer.

Valérie Beauverd ■

Enregistrer

Rédaction