Logo

Sainte-Croix survole les Briscars

23 août 2018 | Edition N°2316

Quatre des douzes statuettes remises par la rédaction sportive de La Région Nord vaudois sont revenues aux Sainte-Crix, auteurs d’une magnifique saison les ayant menés à la promotion en 3e ligue. Emmenés par le meilleur espoir Théo Rochat et le technicien Vagner Gomes, Yverdon Sport II a aussi fait fort.

La 8e édition des Briscars – les prix remis par la rédaction sportive de La Région Nord vaudois aux footballeurs amateurs de la région – a été témoin de ce qui constitue probablement le plus grand retournement de situation de son histoire. Dimanche 22 juillet en début de soirée, l’attaquant d’Azzurri Yverdon Pavo Andelic comptait plusieurs dizaines de voix de retard sur le Champagnoux Daniel Bogman. Quelques heures plus tard, à minuit précise, les votes ont été fermés, ne laissant que peu de doutes concernant l’identité du vainqueur.

Le verdict était pourtant sans appel: l’Yverdonnois avait été plébiscité… quatre fois de plus que son rival roumain, faisant au passage de la catégorie «meilleur second rôle» la rubrique la plus prisée, avec 1418 votes (sur près de 10 000 au total). «Ce soir-là, j’étais au Paléo. Je n’ai aucune idée de ce qu’il s’est passé. Des amis ont sans doute voulu me faire une surprise», a rigolé, un peu stupéfait, le vainqueur.

Autre remontée notable, celle de l’entraîneur d’Yverdon Sport II Vagner Gomes, qui a privé le technicien Sainte-Crix Marc Pernoux du titre de meilleur producteur. Il s’agit d’ailleurs de la seule catégorie dans laquelle Sainte-Croix/La Sagne, promu en 3e ligue après une saison magistrale, n’a pas raflé la mise alors que le club était nommé. Les Sainte-Crix ont remporté quatre trophées, dont le plus prestigieux: celui du meilleur acteur, décroché par Jérémy Silveiredo et ses 32 buts.

Les jeunes Théo Rochat et Sven Leuenberger ont également été honorés, tout comme Champvent II pour son fair-play.

Retrouvez ici la vidéo de la cérémonie réalisée par Footballpassion.

 

Le palmarès

 

Meilleur film

1. Sainte-Croix/La Sagne (45%).
2. Yverdon Sport II (32%).
3. Vaulion (23%).

 

Meilleur film d’auteur

1. Suchy (41%).
2. Grandson I et II (37%).
3. Orbe (22%).

 

Meilleur acteur

1. Jérémy Silveiredo (Sainte-Croix, 46%).
2. Arnaud Vialatte (Yverdon II, 41%).
3. Patrick Gonçalves (Orbe, 13%).

 

Meilleur second rôle

1. Sven Leuenberger (Bavois II, 48%).
2. Gabriel Da Costa (Champvent, 35%).
3. Mirzet Muminovic (Vallée de Joux, 17%).

 

Meilleur espoir

1. Théo Rochat (Yverdon II, 45%).
2. Flavien Allard (Donneloye, 28%).
3. Théo Guignard (Rances, 27%).

 

Meilleur réalisateur

1. Aleksandar Ristic (Chavornay, 47%).
2. Jean-Luc Besson (Croy, 31%).
3. Antoni Jeanmonod (Bonvillars IA, 22%).

 

Meilleur assistant réalisateur 

1. Pavo Andelic (Azzurri Yverdon, 38%).
2. Daniel Bogman (Champagne, 37%).
3. Haris Muharem (Bosna Yverdon, 24%).

 

Meilleure affiche

1. Ste-Croix – Azzurri Yverdon IA 6-3 (53%).
2. Orbe – Chavornay 5-4 (34%).
3. Thierrens II – Valmont 3-4 (13%).

 

Meilleur producteur

1. Vagner Gomes (Yverdon II, 44%).
2. Marc Pernoux (Sainte-Croix, 39%).
3. Benjamin Wolf (Yvonand IA, 17%).

 

Meilleure histoire originale

1. Quand Kylian Badoux marque depuis sa propre surface (Sainte-Croix, 55%).
2. Quand les (très) anciens volent à la rescousse du FC Montcherand (25%).
3. Quand le gardien Adrian Dulac va sauver la «une» du FC Thierrens (20%).

 

Briscar d’honneur, décerné par la rédaction à:

Champvent II, pour son geste fair-play. Les Chanvannais avaient laissé la victoire à Orbe après l’interruption du match dû à la grave blessure de l’Urbigène Robin Mercier. Orbe gagnait alors 1-0 et il restait un quart d’heure à jouer.

Rédaction