Logo

Sur les traces du passé yverdonnois

30 juillet 2018 | Edition N°2299

Yverdon-les-Bains – Tout au long de l’été, l’Office du tourisme propose quinze visites guidées à la découverte de la Cité thermale et de son riche patrimoine.

Le Chablaisien d’adoption Christian Schülé revient régulièrement dans la cité qui l’a vu naître pour proposer des visites sur le patrimoine architectural. © Michel Duperrex

«J’ai vécu une grande partie de mon enfance dans la Cité thermale et je suis revenue y vivre en 2012, révèle Martine Décrevel-Nicolier. Mon fils (ndlr: il est décédé) s’intéressait beaucoup à l’histoire et il m’a transmis sa passion.» Depuis le début de l’été, cette Yverdonnoise d’adoption participe aux visites guidées proposées par l’Office du tourisme Yverdon-les-Bains Région. «J’aime bien me balader à travers la ville, et c’est l’occasion de la découvrir différemment», poursuit la quinquagénaire.

Comme elle, une dizaine de curieux a fait le déplacement jusqu’à l’avenue de la Gare, samedi, pour assister à une visite guidée sur le patrimoine et l’architecture de la ville d’Yverdon-les-Bains, présentée par l’historien Christian Schülé.

Une ville entourée d’eau

Si les menhirs de Clendy datent de 4000  avant notre ère et qu’il reste encore quelques traces de la cité gallo-romaine d’Eburodunum, la ville d’Yverdon s’est construite au XIIIe siècle grâce à Pierre II de Savoie. «Le château avait une vocation défensive jusqu’à l’arrivée des Bernois en 1536», indique Christian Schülé. Par ailleurs, les différents cours d’eau ont modelé la nouvelle cité, qui s’articule autour de trois  axes principaux – les actuelles rues du Lac, du Milieu et du Four.

Tout au long de l’excursion, Christian Schülé fait voyager les participants à travers les siècles: de l’architecture bernoise à l’ère industrielle, en passant par les Lumières, on découvre le riche patrimoine de la Cité thermale avec intérêt.

Nicolas Morisseau et Gil Hamon, deux Bretons des Côtes-d’Armor qui passaient par là, ont été particulièrement séduits lorsqu’ils ont découvert l’influence de l’architecte français Charles Garnier sur la construction de ce qu’on appelait à l’époque le Casino. Pour le reste, on n’en dira pas plus, car la Cité thermale conserve une part de mystère…

____________________________________________________________________________

Suivez le guide

Jusqu’au 18 août, l’Office du tourisme propose gratuitement plusieurs visites guidées les mardis à 19h30 et les samedis à 10h. «Chaque saison, on compte environ une centaine de participants», détaille Sylvie Berney, responsable des médias à l’Office du tourisme d’Yverdon-les-Bains Région. Des visites en allemand sont également offertes. La prochaine visite aura lieu le 4 août, à Clendy. Infos sur: www.yverdonlesbainsregion.ch

Valérie Beauverd