Logo

Suscévaz élit un nouveau syndic

22 avril 2013

La commune a nommé une nouvelle municipale en la personne de Lorna Harvey, qui a obtenu 83 voix sur 100 votants. Pierre-André Tharin succède à Alain Martignier. 

La Municipalité de Suscévaz au complet avec de g. à dr.: Patrick Hurni, Francien Guignard, Pierre-André Tharin (nouveau syndic), Lorna Harvey (nouvelle élue) et Christophe Décoppet.

Journée d’élection hier à Suscévaz, où le corps électoral était appelé à une élection complémentaire suite au décès de son syndic Alain Martignier, emporté le 18 février dernier par un cancer foudroyant dans sa 59e année.

Dans un premier temps, c’est Lorna Harvey qui a accédé à l’Exécutif en obtenant 83 voix contre 17 à Jean-Bastien Thonney. Chose rare, il n’y a eu aucun bulletin nul et aucun bulletin blanc, la nouvelle élue obtenant donc 83% des suffrages.

Les deux tiers des électeurs s’étaient déplacés puisque Suscévaz en compte 150 pour une population de 195 habitants. «J’apprécie beaucoup la confiance que vient de m’accorder la population, a déclaré Lorna Harvey, je ferai le maximum dans la tâche qui m’est dévolue et j’espère que je ne vais pas les décevoir.» La Municipalité s’est ensuite réunie en séance et a soutenu la candidature de Pierre-André Tharin pour la syndicature. «Il a donc été élu tacitement selon la loi du 16 mai 1989 et c’est Christian Décoppet qui a accédé à la vice-présidence, a indiqué Michel Péguiron, président du Conseil général. Patrick Hurni, Francine Guignard et la nouvelle élue complètent l’organe exécutif.»

«Travailler au mieux pour la collectivité»

«C’est une élection complémentaire qu’on n’a pas voulue et qui nous a été imposée par le décès d’Alain, a relevé le nouveau syndic. Mon intention est de poursuivre dans la même ligne que lui et de travailler au mieux pour la collectivité au sein d’un groupe soudé. D’autant que la marge de manœuvre des petites communes par rapport au Canton s’est rétrécie ces dernières années. Je félicite la nouvelle élue et vous demande d’observer une minute de silence pour Alain Martignier, en souhaitant que tout se passe bien pour la suite de l’année».

Les villageois se sont ensuite retrouvés autour du verre de l’amitié dans un bâtiment jouxtant la salle du Conseil. L’assermentation de Lorna Harvey a lieu aujourd’hui lundi et elle sera suivie d’une séance de la Municipalité. Pour la petite histoire, on soulignera encore que les gens de Suscévaz ont deux sobriquets, soit «Susçons» ou Lè Pilanta-lâma (les plante-laine).

 

Roger Juillerat