Logo

Tribulations d’un Vaudois en Chine

6 décembre 2016 | Edition N°1886

Yverdon-les-Bains – Jean-Marc Buchillier, directeur de l’Association du développement du Nord vaudois, s’est rendu à Shanghai avec une délégation vaudoise. Son objectif : promouvoir les centres ludo-éducatifs, tels que Kinder City.

Jean-Marc Buchillier a présenté le projet Kindercity aux Chinois. ©Michel Duperrex-a

Jean-Marc Buchillier a présenté le projet Kindercity aux Chinois.

Le directeur de l’Association pour le développement du Nord vaudois (ADNV) Jean-Marc Buchillier s’est déplacé en Chine, avec une délégation vaudoise, pilotée par le conseiller d’État en charge de l’économie Philippe Leuba. Organisé une fois par année, ce type de voyage a pour but de promouvoir les entreprises du canton de Vaud à l’étranger.

De retour de son voyage, Jean- Marc Buchillier explique qu’une mission très spécifique lui était confiée : promouvoir les centres ludo-éducatifs, tel que celui qui sera installé à Y-Parc (lire encadré) et qui vise à sensibiliser les enfants au monde de la science et de la technologie par le jeu. «Les investisseurs et les entrepreneurs chinois ont été très enthousiasmés par ce type de projet, affirme le directeur de l’ADNV. En matière d’éducation, les Chinois sont confrontés au même problème que nous : les jeunes délaissent les domaines de la construction et de la restauration.»

Une charte d’amitié

Jean-Marc Buchillier a également signé une charte d’amitié avec la Chambre de commerce de Suzhou, une ville provinciale à l’est de la Chine. Cette ancienne cité de la soie, qui compte environ cinq millions d’habitants, est l’un des plus importants pôles technologiques et industriels chinois. «Une délégation est déjà venue à deux reprises dans la région. Cette charte d’amitié symbolise la poursuite de nos relations», at- il conclu.

Le projet Kindercity

Le centre ludo-éducatif pour enfants Kindercity ouvrira ses portes d’ici l’été 2018, au cœur du parc technologique Y-Parc. Ce projet cherche à sensibiliser les enfants aux sciences et aux technologies de manière ludique. L’arrivée de Kindercity permettra la construction d’un vaste complexe immobilier, comprenant également des surfaces dédiées aux services en faveur des résidents du parc. Ce centre comptera plus de 13 000m2 de surfaces, dont environ un tiers occupé par Kindercity. Outre les quelque 1300 résidents du parc technologique, il sera fréquenté par les visiteurs de Kindercity (100 000 à 120 000 par année) et, plus généralement, par la population et par les acteurs économiques de la région.

Valérie Beauverd