Logo

Trois points en péril pour YS

24 août 2018 | Edition N°2317

Yverdon Sport a battu Münsingen à la régulière (2-1), mercredi au Stade Municipal. Mais l’équipe bernoise semble décidée à déposer protêt pour une feuille de match non conforme. Affaire à suivre.

Les joueurs prostrés sur le terrain après le décrassage, en train de de se demander si les trois points s’étaient, d’un coup, envolés. Le contraste était saisissant avec, quelques instants plus tôt, les scènes de joie partagées avec les plus fervents supporters. La faute à une mauvaise feuille de match qui a fini dans les mains du directeur de jeu.

Mercredi, Yverdon Sport s’est imposé 2-1 contre Münsingen (voir encadré). Une victoire suspendue au dépôt de protêt envisagé par les Bernois et à la décision des instances du football de la division. Car si la mauvaise feuille de match – n’incluant pas tous les joueurs effectivement sur le banc d’YS – a été transmise à l’arbitre, par contre, sur clubcorner (le système informatique utilisé pour valider les compositions), tout est parfaitement en ordre. Difficile de savoir, à présent, quel document aura plus de poids aux yeux de la Ligue. Une chose demeure néanmoins sûre, il s’agit d’une pure et malencontreuse inadvertance et non d’une tentative de tromperie. En témoigne le fichier en ligne dûment rempli.

Après la rencontre, Kurt Feuz, entraîneur des visiteurs, semblait décidé à aller au bout de la démarche. «Ce n’est pas de notre faute si la feuille est incorrecte», s’est-il défendu, alors qu’un membre de son staff relevait que Münsingen pourrait avoir bien besoin de ces points pour se maintenir.

Le capitaine yverdonnois François Marque, lui, ne voulait retenir que ce qui s’est passé sur le terrain: «On a gagné le match. Pour le reste, ce n’est pas de notre ressort. Le pire serait de ruminer tout ça. On doit se concentrer sur le sportif.» Ne reste plus qu’à attendre la suite des événements, ce qui prendra certainement du temps.

 

Bud apporte la solution en fin de rencontre

 

Yverdon Sport n’a pas livré sa meilleure performance, avant-hier. Face à un néo-promu venu pour défendre très regroupé dans son propre camp, et pas grand-chose de plus, les protégés d’Anthony Braizat ont à nouveau trouvé la faille sur deux balles arrêtées.

Eleouet a ouvert le score rapidement, à la 12e, reprenant au deuxième poteau un coup-franc de Zeneli. Puis les Yverdonnois ont parfaitement maîtrisé la première mi-temps, peinant par contre à accélérer le jeu. Caslei, d’une frappe vicieuse (24e), et Pacar, d’un bon coup de tête (42e), ont bien contraint le gardien Karrer à réaliser deux parades spectaculaires, mais il en aurait fallu plus pour se mettre à l’abri.

Car Münsingen, pourtant bien inoffensif, est revenu au score juste après la mi-temps sur un coup-franc repris par Max Dreier. L’erreur de marquage nord-vaudoise a failli coûter cher, puisqu’YS a souffert pour reprendre l’avantage.

La solution est finalement venue de Bud. Entré en jeu à la 73e, l’attaquant roumain a sans cesse gêné la défense adverse en faisant parler sa puissance physique. C’est lui qui, en gagnant son duel et en décochant un tir enroulé, a obtenu le corner qui a précédé son but de la tête de la 78e. Un goal qui vaut de l’or.

 

Yverdon SportMünsingen 2-1 (1-0)

Buts: 12e Eleouet 1-0; 49e M. Dreier 1-1; 78e Bud 2-1.

Yverdon: Martin; Matukondolo, De Pierro, Marque, Zeneli; Ndzomo, Gudit (53e Lusuena), Caslei (73e Bud); Eleouet (81e Maroufi), Pacar (53e Ciarrocchi), Gherardi. Entraîneur: Anthony Braizat.

Münsingen: Karrer; Garcia, Gafner, Mumenthaler, Hofer (80e Erzinger); Collard (85e Selmani), M. Dreier; Christen, Murina (86e Hischier), Lavorato; Gasser. Entraîneur: Kurt Feuz.

Notes: Stade Municipal, 513 spectateurs. Arbitrage de Maxime Odiet, qui avertit Collard (26e, faute d’antijeu), Marque (48e, jeu dur), Lusuena (69e, jeu dur), Hofer (74e, jeu dur) et M. Dreier (82e, jeu dur).

Manuel Gremion