Logo

Un Giron du Nord festif qui a tenu toutes ses promesses

2 août 2016 | Edition N°1797

La Mauguettaz – Peu d’averses, du soleil et des affluences de la partie, les sourires étaient de rigueur sur les visages des organisateurs du rendez-vous des Jeunesses, à l’heure du bilan.

L’imposante structure en béton du viaduc a offert un cadre somptueux à la place de fête du Giron du Nord 2016. ©Simon Gabioud

L’imposante structure en béton du viaduc a offert un cadre somptueux à la place de fête du Giron du Nord 2016.

«Il n’y a pas d’ombre au tableau. Même la météo a été de notre côté», s’exclame Alexandre Bory, président de la Jeunesse organisatrice, hier, à l’heure du bilan. Depuis mercredi et jusqu’à hier, entre 20 000 et 25 000 fêtards se sont rassemblés à La Mauguettaz, à l’occasion du Giron du Nord 2016.

«C’est un ouf de soulagement d’arriver au bout de ces deux ans de travail de longue haleine, et de voir que tout s’est bien déroulé», poursuit- il. Et ce n’est pas la météo capricieuse et pluvieuse de ce printemps qui a facilité la tâche des organisateurs : «Nous avons dû nous montrer flexibles et adapter nos plans en conséquence pour ne pas trop endommager le terrain.» Un terrain qui a, au final, parfaitement tenu le coup, compte tenu des noctambules qui ont été très nombreux à le piétiner. «La place de fête était bondée quasi tous les soirs. Les fournisseurs ont dû revenir plusieurs fois refaire le stock de boissons et de nourriture. C’était du jamais vu pour eux», poursuit le président, heureux.

Pas de point noir, non plus, quant à d’éventuels accidents ou bagarres : «Les securitas et les samaritains ont déploré près de dix fois moins d’incidents que d’habitude», s’est réjouit le Tapa-Sabllia. Et s’il ne devait retenir qu’un moment de ce giron ? «Les feux d’artifice de dimanche soir ! Avec les piliers du viaduc en toile de fond, c’était absolument magnifique», conclut Alexandre Bory.

Simon Gabioud