Logo

Un nouveau champion à Yverdon

4 septembre 2019 | Edition N°2574

Jonas Schär a renversé le double tenant du titre, Ignasi Villacampa-Rosés, en finale du Swissloc Open.

La finale du Swissloc Open d’Yverdon-les-Bains a tourné à l’avantage de Jonas Schär (N3.32, 19 ans), qui a battu l’Espagnol Ignasi Villacampa-Rosés (N1.7), dimanche. L’Argovien a ainsi effacé des tabelles le double tenant du titre et vainqueur d’une demi-finale épique contre l’Argentin Alejo Prado au tie-break du troisième set. Le Catalan a finalement déclaré forfait en finale, alors qu’il était mené 7-6 4-1.

Schär s’est présenté face à Villacampa-Rosés en sachant à quoi s’attendre: «Ignasi ne commet pas beaucoup de fautes. Tu te dois de très bien jouer contre lui, et ce n’est pas évident mentalement.»

Au bout d’une bataille d’une heure, le premier set s’est décidé au jeu décisif et, malgré deux balles de set contre lui, le jeune Alémanique a remporté ce tie-break 9 points à 7. Il ne se trompait pas en assurant que «le premier set était la clé du match».

Vingt-cinq minutes plus tard, à 4-1 service à suivre pour Schär, l’arbitre a annoncé le forfait de Villacampa-Rosés. «Il est difficile d’avoir des émotions à cet instant, parce que tu es dans le match et, soudain, c’est fini, commentait le vainqueur après coup. Mais à présent, je suis ravi.» Son adversaire a admis qu’il n’était pas capable de terminer le match, après qu’il s’est rendu compte qu’il n’était «pas là» au cours de la première manche.

Villacampa-Rosés diminué

La journée de dimanche avait commencé le matin avec les demi-finales, dont un choc entre Villacampa-Rosés et Alejo Prado (N2.28), revanche de la finale 2018. Le duel acharné de 2h45 que se sont livré les deux hommes s’est terminé par un tie-break haletant, Ignasi Villacampa-Rosés étant mené 5-2 avant de remporter les cinq derniers points de la rencontre pour s’imposer 6-3 4-6 7-6, et pouvoir défendre son titre 1h30 plus tard. De retour de blessure, l’Ibère n’espérait même pas arriver en finale et s’est dit très content de son résultat.

Pour Jonas Schär, c’est un premier succès dans un tournoi «aussi grand». Tant lui que son adversaire en finale ont souligné qu’ils auraient plaisir à revenir taper la balle sur la terre battue yverdonnoise l’année prochaine.

À noter que le jeune Concisois Louroi Martinez (N2.26) a été sorti dès les 8es de finale par le Nyonnais Joss Espasandin (N4.102), au tie-break de la troisième manche.

Michaël Nicodet

Rédaction