Logo

Un siècle de foot gravé dans le sable

3 mai 2018 | Edition N°2239

Le FC Vallée de Joux va fêter son centenaire, ce week-end, avec un tournoi de beach soccer et les vieilles gloires de l’équipe nationale.

On a trouvé le premier Ecossais qui craint la pluie. Bill Muirhead a toutefois des circonstances atténuantes à faire valoir: il y a deux ans, alors qu’il avait accédé à la tête du FC Vallée de Joux quelques mois plus tôt, il est devenu le premier président à devoir annuler le traditionnel tournoi populaire à six du mois de… juin. «Ça n’était jamais arrivé depuis 1969! Il y a eu six semaines de pluie non-stop avant l’événement. Le jour où il a fallu prendre la décision, on a dû nous entendre crier dans tout le village avec le syndic», raconte celui qui a débarqué à la Vallée il y a 23 ans.

Alors, quand il a fallu imaginer la fête du centenaire du club, le boss du FCVJ a fait travailler ses méninges, souhaitant marquer le coup avec quelque chose de fun et populaire. Par ses activités professionnelles, il a la chance de bien connaître Eric Cantona. Un ami avec qui il lui est arrivé de faire les quatre cents coups et de discuter de beach soccer: l’ancien n° 7 de Manchester United – qui n’a pas pu se libérer pour les 100 ans du club combier – est un des pionniers de la discipline estivale. D’où l’idée de faire livrer 110m3 – soit 187 tonnes! – de sable à la patinoire du Centre sportif, au Sentier. «Il peut neiger ce week-end, je m’en fous. On est à l’abri et on jouera au foot», lance le charismatique président, supporter de Liverpool.

C’est qui Andy Egli?

Fort de 140 membres, dont Gaby Ruffieux, au club depuis 61 ans, le FCVJ se porte bien. «L’an passé on a toutefois dû retirer notre équipe féminine, regrette Bill Muirhead. On veut la relancer et, pour ça, on discute avec le FC Vallorbe-Ballaigues.» Mais l’heure est aux préparatifs du 100e, qui ont réservé quelques surprises…

Contacté par téléphone par Andy Egli, qui dirige les Suisse Legends, le Britannique n’a pas tout de suite remis son interlocuteur. Peu importe, le Combier a demandé à l’ancien international de venir voir les installations. «Après lui avoir montré le terrain en gazon, je l’ai emmené à la patinoire. C’est seulement alors que je lui ai appris qu’on n’allait pas faire du foot, mais du beach soccer. Après dix secondes de silence, Andy m’a lancé: j’adore cette idée, on n’a encore jamais fait ça!», poursuit Bill Muirhead, qui a ainsi prévu un match de gala avec les anciennes gloires de la Nati (voir encadré). Une rencontre qui sera arbitrée par Stéphane Cuhat – ex-arbitre international de la Vallée – et le conseiller d’Etat Philippe Leuba. «Pour autant qu’il arrive à temps. Il rentre d’Amérique du Sud le jour même. Son avion atterrit à Genève en début d’après-midi.»

Oh non, on ne va pas s’ennuyer ce week-end au Sentier…

Une riche histoire à revivre en images

L’équipe de 1969, avec Bouillon (accroupi, au centre).

L’équipe de 1969, avec Bouillon (accroupi, au centre). © FCVJ

Le foot ne date pas du siècle dernier à la Vallée, mais encore du précédent, fin XIXe, quand une bande de copains tapent dans le ballon et fondent le Sapin Football Club, devenu l’Etoile Sportive par la suite. Les choses sérieuses commencent véritablement en 1918, avec l’inscription du FC Sentier à l’Association cantonale vaudoise.

Le club accède à la 2e ligue en 1946. Deux ans plus tard, il vit une de ses plus belles épopées en atteignant les 16es de finale de la Coupe de Suisse. Les Combiers sont sortis par le FC Bienne, champion national en titre. Dans les années 1950, le FCS évolue même dans le groupe genevois de 2e ligue. En 1974, il devient le FC Vallée de Joux.

Autre grand moment en 1993, année du 75e anniversaire, quand plus de 2500 spectateurs se déplacent pour le match opposant l’AJ Auxerre de Guy Roux au Neuchâtel Xamax d’Uli Stielike.

Autant de souvenirs qu’il est possible de ressasser au travers d’une exposition installée dans les vestiaires de la patinoire du Sentier, et ce jusqu’à dimanche.

Ce sera chaud sur le sable et en soirée

Il y aura du beach soccer tout le week-end, au Centre sportif du Sentier, mais pas seulement. La manifestation du 100e anniversaire du FCVJ commencera demain, avec un afterwork ouvert à tous dès 17h30, qui risque de se terminer tard dans la nuit. DJ Stef et Mister Bill – «un DJ international qui vient d’Ecosse», glisse, hilare, le président du club – feront un passage aux platines.

Samedi, le tournoi de beach soccer aura lieu toute la journée. Le match de gala entre les joueurs de la Vallée et les Suisse Legends (Stéphane Henchoz, Marc Hottiger, Stephan Huber, Christophe Bonvin, David Sesa, Christophe Ohrel, Badile Lubamba, Didi Andrey, Urs Bamert, Milaim Rama, Stéphane Grichting et peut-être Stéphane Chapuisat) aura lieu à 17h. S’ensuivra la Blue Party, repas-spectacle (déjà complet, 552 inscrits!) animé par Thomas Wiesel et Bouillon.

La journée de dimanche sera dévolue au tournoi des juniors.

Des stands de nourriture seront tenus par les sociétés locales tout le week-end pour ravir les papilles des visiteurs.

Manuel Gremion