Logo

Un village accueille le «Neuchâtel» en fanfare

23 mai 2016 | Edition N°1747

Concise – L’association Trivapor a organisé son assemblée générale, samedi dernier. Un événement qui a été accueilli en grande pompe par la Municipalité du village hôte.

L’Echo du Mont-Aubert a joué à l’approche du bateau. © Michel Duperrex

L’Echo du Mont-Aubert a joué à l’approche du bateau.

La silhouette du bateau à vapeur apparaît au loin. Les contours du «Neuchâtel» se précisent peu à peu dans la brume matinale de ce samedi matin, au fur et à mesure qu’il s’approche du débarcadère de Concise. A son bord, se trouvent pas loin de 170 membres de l’association Trivapor -l’entité gère, en collaboration avec la Société de navigation sur les lacs de Neuchâtel et Morat (LNM), la maintenance et l’exploitation du bateau qui a entièrement été rénové- qui se rendent à la Grande salle pour leur assemblée générale. Au port de Concise, la fanfare se place. C’est la vice-présidente vaudoise de l’association, Pierrette Roulet-Grin, restée à quai, qui donne le départ à L’Echo du Mont-Aubert. Les premières notes de musique retentissent à 10h15: la fête peut commencer.

Cette année, la réunion statutaire, qui se déroule chaque année dans un port différent des lacs jurassiens, prend une envergure particulière. La Municipalité de Concise tient à marquer le passage des membres de l’Association Trivapor dans son village. La fanfare en tête, c’est donc en cortège qu’ils se rendent à leurs assises, tandis que les aînés du village lacustre sont invités à monter à bord du «Neuchâtel» pour une balade sur le lac. Et pour l’apéritif, après la partie officielle, les vignerons du village font déguster leurs vins, tandis que les pêcheurs Oberson fument leurs bondelles et proposent des produits issus de leurs pêches, alors que les cors des Alpes de la Béroche animent musicalement ce moment convivial. «C’est le bouquet», «c’est juste magnifique tout ce qui a été préparé», «Concise a placé la barre très haut», commentent les membres de l’association, ravis de l’accueil qui leur a été réservé.

Pierrette Roulet-Grin, vice-présidente de l’association Trivapor, Guy Quenot, qui quitte le comité, François Kistler, président, et Carole Zamora, syndique de Concise (de g. à dr.), devant les joueurs de cor des Alpes de La Béroche. © Muriel Aubert

Pierrette Roulet-Grin, vice-présidente de l’association Trivapor, Guy Quenot, qui quitte le comité, François Kistler, président, et Carole Zamora, syndique de Concise (de g. à dr.), devant les joueurs de cor des Alpes de La Béroche.

L’assemblée générale, elle, permet au comité de préciser que les problèmes de chaudière du «Neuchâtel» ne sont plus qu’un mauvais souvenir et que le bateau «se porte très bien». L’entretien durant l’hiver s’est déroulé comme prévu et les finances «sont saines». Le vieux vapeur et l’association Trivapor semblent avoir trouvé leur rythme de croisière pour cette troisième saison de navigation.

L’année 2015 du «Neuchâtel» en chiffres

80 jours de navigation.

8327 km parcourus.

34 287 passagers.

1007 est le nombre record de passagers en une journée (le 30 août).

263 348 francs de recette.

Muriel Aubert