Logo

Une tour flambant neuve à Champ-Pittet

15 mars 2018 | Edition N°2206

Le vieil édifice érigé en 1982 dans la Grande Cariçaie a fait place à une nouvelle installation qui a été inaugurée hier. Les visiteurs pourront y accéder dès le 30 mars.

«Ce nouvel édifice moderne sera essentiel pour l’avenir, principalement pour l’éducation à l’environnement.»

Vice-président de Pro Natura, Jean-Pierre Sorg était visiblement satisfait de pouvoir prendre la parole devant la nouvelle tour d’observation de la Grande Cariçaie, inaugurée hier, à Champ-Pittet – la sixième destination la plus fréquentée parmi les sites touristiques de la région d’Yverdon-les-Bains – qui se situe sur le territoire de la commune de Cheseaux-Noréaz.

Même s’il vit à Delémont, Jean-Pierre Sorg suit avec attention les changements concernant la Grande Cariçaie. Et il attendait avec enthousiasme le vernissage de cette tour qui remplace l’ancien édifice datant de 1982, démoli en décembre dernier. Vétuste, il ne répondait plus aux normes de sécurité.

Catherine Strehler Perrin, cheffe de la Division biodiversité et paysage du Canton, a rappelé l’importance de ce site marécageux, aussi bien en raison de sa flore et de sa faune qu’en raison de sa valeur récréative. Le directeur du Centre Pro Natura, Thierry Pellet, a, lui, mis en avant l’aspect ludique et pédagogique de la nouvelle installation qui a coûté 269 000 francs, dont 210 000 francs ont été récoltés grâce à une campagne de fund- raising.

Lancé en 2015, 30 ans après la création du centre de Champ-Pittet,  le nouvel édifice sera ouvert au public le 30 mars prochain. Pour l’heure, la tour n’est encore pas tout à fait prête, des toilettes sèches doivent notamment être installées dans cette infrastructure de neuf mètres de haut, qui comprend trois étages et qui a été fabriquée par des entreprises locales et avec du bois suisse.

Gianluca Agosta