Logo

YF atomise Walperswil

30 septembre 2019 | Edition N°2591

Football – LNB féminine Les Yverdonnoises ont fait trembler les filets à quatre reprises, vendredi à domicile.

Cette fois, la saison du FC Yverdon Féminin semble bel et bien lancée. Après des débuts mitigés au deuxième échelon national – deux matches nuls concédés lors des deux premières rencontres de championnat –, la troupe d’Admir Bilibani a depuis enchaîné avec trois succès de rang (en plus de sa victoire au 2e tour de la Coupe de Suisse il y a dix jours). Le dernier en date, obtenu vendredi dernier à domicile face à Walperswil, témoigne d’une implacable montée en puissance.

Outre le résultat prometteur, la satisfaction de ce succès vient également de l’imposante force de frappe dont ont fait preuve les Yverdonnoises tout au long de la rencontre. Contrairement à l’exercice précédent, lors duquel le danger venait essentiellement de la virevoltante Qendrasa Krasniqi, les velléités offensives sont désormais diverses. Admir Bilibani dispose ainsi de multiples solutions pour animer son secteur d’attaque.

Sixième réussite pour Ngono Mani

Preuve en est la première réussite inscrite par Madeleine Ngono Mani, qui résultait du bon pressing exercé par l’ensemble du bloc nord-vaudois. Parfaitement servie par De Brito, l’attaquante camerounaise n’a pas tremblé pour envoyer un ballon brossé, qui terminait sa course sous la transversale.

«Offensivement, nous nous trouvons en effet relativement bien. Mais cela n’est pas le fruit du hasard. Les automatismes sont là à l’entraînement, il n’y a donc aucune raison pour que cela ne soit pas le cas lors des rencontres officielles», avouait celle qui, grâce à un penalty inscrit en seconde période, en est désormais à six réalisations en cinq rencontres de championnat.

Krasniqi, d’une somptueuse volée du gauche, ainsi que Pajovic, dans la cage vide, ont également ajouté leur nom au palmarès, couronnant ainsi une excellente seconde mi-temps des Yverdonnoises. «C’est une performance collective qui nous a permis de l’emporter. Nous avons eu un début de saison compliqué, car nous devions prendre le rythme. Mais l’équipe semble désormais bien rôdée, ce qui est de bon augure pour la suite», relevait Madeleine Ngono Mani.

 

Yverdon Féminin – Walperswil 4-0 (0-0)

Buts: 7e Ngono Mani 1-0; 50e Krasniqi 2-0; 54e Ngono Mani, pen. 3-0; 89e Pajovic 4-0.

Yverdon: Jaquier; Mazreku, Thomann, Tamburini; Pajovic, Cazé, Riat (64e Da Costa), Krasniqi, Bodenmann (74e Ginand); De Brito (64e Rahm), Ngono Mani (75e Djeaid). Entraîneur: Admir Bilibani.

Walperswil: Johnson; Held, Leiser, Zimmermann, Beck; Sommer (79e N. Schwab), Läderach (76e Dubach); Zesiger (58e Schrag), Ngo (42e A. Schwab), Hediger; Gerber. Entraîneur: Lukas Sturm.

Notes: stade municipal, 45 spectateurs. Arbitrage de Loïc Rusch, qui avertit Bodenmann (58e, jeu dur) et Held (59e, jeu dur).

Loris Tschanz

Rédaction