Logo
YS Féminin y a cru une grosse heure
©Champi

YS Féminin y a cru une grosse heure

2 octobre 2021

Les Yverdonnoises ont tenu tête à Servette Chênois pendant plus de soixante minutes, samedi, avant de céder (1-4).

La rencontre entre YS Féminin, lanterne rouge d’AWSL, et les joueuses de Servette Chênois, championnes suisses en titre, s’annonçait déséquilibrée sur le papier. Les Yverdonnoises sont cependant entrées dans leur match sans complexes et bien mieux que les Genevoises. De quoi faire vibrer une tribune principale du stade municipale plutôt bien remplie, en ouvrant le score à la 2e minute sur corner, grâce à une réussite de Tanja Bodenmann.

Malgré une supériorité technique évidente dans le camp grenat, le premier quart d’heure de la rencontre a résolument été vert. Les filles de Frédéric Davoli ont montré une immense envie, menant plusieurs belles offensives dans le camp adverse.

Les joueuses de la Cité thermale voyaient cependant leurs adversaires revenir à leur hauteur à la 17e, quand Paula Serrano partait dans le dos de la défense. Le bon retour de Mirjana Pajovic ne suffisait à éviter l’égalisation: la gardienne Alana Jaquier était trompée par le rebond du ballon, que Jade Boho Sayo expédiait au fond des filets (1-1).  Les Yverdonnoises ne se laissaient cependant pas décourager et parvenaient à préserver l’égalité jusqu’à la mi-temps.

De retour des vestiaires, les filles de Frédéric Davoli ont tenu tête aux championnes suisses jusqu’à la 65e et le 1-2 inscrit par Daina Bourma. Les Vertes ont alors petit à petit lâché physiquement face à des Genevoises logiquement plus affûtées. Les changements effectués par Frédéric Davoli pour tenter de redonner un peu de fraîcheur à son équipe n’ont pas suffi. Laura Felber (70e) et Marta Peiro (88e) enterraient définitivement les espoirs d’YS Féminin, qui s’inclinait sur le score de 1-4, mais avec les honneurs.

 

YS Féminin – Servette Chênois 1-4 (1-1)

Buts: 2e Bodenmann 1-0; 17e Boho Sayo 1-1; 65e Bourma 1-2; 70e Felber 1-3; 88e Peiro 1-4

YSF: Jaquier; Rahm (70e Gnaore), Laaroussi, Girardin (70e Guinand), Pajovic; Bodenmann, Cazé (76e Martin), von Dach, Warpelin (46e Da Costa); Potier (76e Dumas); Nkamo. Entraîneur: Frédéric Davoli.

Servette Chênois: Teixeira Pereira; Soulard, Felber (80e Sebayang), Hurni; Fleury, Nakkach, Serrano, Guede (65e Peiro); Padilla Bidas (80e Tamplin), Boho Sayo, Bourma (65e Lagonia). Entraîneur: Eric Sévérac.

Notes: stade municipal, 132 spectateurs. Arbitrage de Maurizio Londino qui avertit Felber (37e, jeu dur) et Rahm (44e, jeu dur).

Muriel Ambühl