Logo

YS renverse la vapeur après la pause

27 avril 2011

Football – Challenge League - Menés à Winterthour, les hommes de Vittorio Bevilacqua sont revenus dans le match et ont inscrit trois points synonymes d’espoir.

 

Belle image: Vittorio Bevilacqua et Ridge Munsy se congratulent. Jérémy Manière (numéro 8) participe également à la fête.

Belle image: Vittorio Bevilacqua et Ridge Munsy se congratulent. Jérémy Manière (numéro 8) participe également à la fête.

A la Schützenwiese, Yverdon Sport a fait rimer victoire avec espoir, face au FC Winterthour (1-2). Malgré le succès, la situation reste plus critique que jamais: les Nord-Vaudois sont derniers, à cinq points de Locarno, à huit de la barre. Mais l’entraîneur Vittorio Bevilacqua veut y croire. Encore et toujours. «En gagnant samedi dernier, nous avons conservé un fil d’espoir. Je le pense vraiment: nous pouvons encore nous sauver», assure le Tessinois.

 

Deux jours avant que les joueuses d’Yverdon Féminin y remportent la Coupe suisse, Yverdon Sport a donc gagné sur le terrain de Winterthour. Après vingt bonnes premières minutes, Anthony Basso a encaissé un but à la 24e, un tir décoché de seize mètres qui ne résultait de «la faute de personne», selon Vittorio Bevilacqua, mais qui a fait douter les Nord-Vaudois. Jusqu’au thé, ils ont souffert. «En plus, comme nous avions décidé d’attendre nos adversaires, que nous jouions bas, le public sifflait», rapporte l’entraîneur.

Après la pause, changement de stratégie. A ce stade de la saison, YS n’a que faire des défaites honorables, il faut des points. «Nous avons joué plus haut et cela a vite payé, puisque nous avons égalisé grâce à Ridge Munsy, auteur d’un gros match en terme d’intensité», relève le technicien tessinois. L’attaquant, prêté par le LS, a ainsi marqué son premier but sous les couleurs nord-vaudoises.

Douillard marque

Au bénéfice d’une nouvelle réussite signée Martin Douillard, Yverdon a mené dès la 75e minute de jeu. «Alors, cela a été dur jusqu’à la fin», note Vittorio Bevilacqua. Mais sa troupe a tenu le choc. Et obtenu trois points.

A ce jour, la formation régionale demeure en bien mauvaise posture au classement. Le maintien passe par un quasi sans faute lors des prochaines rencontres. Kriens, Chiasso, Locarno: ce sont les trois prochains adversaires des Yverdonnois. «Nous devons faire neuf points lors de ces matches», estime Vittorio Bevilacqua. Pour y parvenir, il devrait pouvoir compter sur son contingent quasiment au complet et il compte bien continuer de faire jouer la concurrence au sein du groupe.

Winterthour – Yverdon1-2 (1-0)
Buts: 24e Kuzmanovic 1-0; 49e Munsy 1-1; 75e Douillard 1-2.
Winterthour: Leite; Lekaj (78e Ural), Iten, Ritter, Radice; Smijonovic, Antic, Lüscher; Zuffi (63e Katanha), Kuzmanovic (57e Lenjani); Bieli. Entraîneur: Boro Kuzmanovic.
Yverdon: Basso; Ciavardini, Hebib, Sejmenovic, Laugeois (85e Gomes); Manière, Oppliger (46e Pepsi); Gourmi (91e Dabo), Bouziane, Douillard; Munsy. Entraîneur: Vittorio Bevilacqua.
Notes: Schützenwiese, 2500 spectateurs. Arbitrage de Fedayi San, qui avertit Lüscher (32e), Bouziane (65e) et Douillard (83e).
Lionel Pittet