Logo

YS va récupérer trois points

16 mai 2017 | Edition N°1997

Football – 1re ligue – Lors de sa victoire 3-2 au Stade Municipal, samedi dernier, le FC Fribourg a aligné un joueur qui n’avait pas le droit d’être sur le terrain.

La défaite d’YS contre Fribourg devrait être invalidée. ©Lado-a

La défaite d’YS contre Fribourg devrait être invalidée.

La première défaite d’Yverdon Sport sous l’ère Braizat risque très fortement de se transformer en victoire par forfait. Le club a déposé protêt après la rencontre de samedi dernier, perdue 3-2 au Stade Municipal, le FC Fribourg ayant aligné un homme qui n’avait pas le droit d’être sur le terrain.

Le règlement de jeu de l’Association suisse de football est clair : un joueur ne peut pas porter les couleurs de plus de deux clubs par saison. Or, le défenseur Dejan Janjic, aligné par les Fribourgeois à Yverdon, a déjà endossé les tricots du FC Lutry et du FC Saint-Légier en début de championnat.

Les dirigeants yverdonnois invoquent la probité de leur démarche : «Ce qui est juste est juste.»

 

Le spectre de la relégation

 

YS étant le seul club à avoir réagi dans le temps imparti (dans les trois jours après la rencontre), il s’agit là de l’unique match que les Pingouins risquent de perdre sur le tapis vert, même si Janjic a déjà chaussé les crampons à plusieurs reprises durant le printemps avec le FCF. Une négligence qui risque de coûter cher aux Fribourgeois : derniers du classement, les trois points obtenus samedi leur avaient permis de revenir à deux unités de la barre et de garder espoir à deux journées du terme. Or, dès que l’officialisation du forfait tombera, ils se retrouveront à cinq longueurs de La Sarraz-Eclépens, Vevey et Naters, ainsi qu’à quatre points du premier relégable, Guin.

Il ne s’agit pas d’une première. Rien que la semaine dernière, Saint- Prex, leader du groupe 1 de 2e ligue, où évoluent plusieurs équipes nord-vaudoises, s’est vu retirer trois points pour la même méprise.

Il va sans dire que la décision yverdonnoise de signaler l’erreur favorise les clubs vaudois engagés dans la lutte pour le maintien. Par ailleurs, avec trois points supplémentaires, YS se retrouvera dans la peau de meilleur premier des trois groupes de 1re ligue. Ce qui peut valoir son pesant de cacahuètes au moment de la désignation de son adversaire au premier tour des finales.

Enregistrer

Manuel Gremion