Logo
YS Féminin prend le bon chemin
© Champi

YS Féminin prend le bon chemin

14 mai 2022

AWSL, tour de promotion-relégation – YSF a fait un premier pas vers le maintien en s’imposant 2-1 contre Rapperswil, ce samedi après-midi au Stade municipal. Les Yverdonnoises se sont néanmoins fait inutilement peur en levant le pied en deuxième mi-temps.

Rapperswil était déjà dos au mur, avant de se déplacer dans le Nord vaudois, après avoir perdu son premier match du tour de promotion-relégation contre Thoune le week-end dernier. YS Féminin vient de rendre les affaires des Saint-Galloises un peu plus compliquées encore, en s’imposant à domicile.

Mais il faut dire qu’après la première mi-temps, dominée de la tête et des épaules par les joueuses de Frédéric Davoli, on ne voyait pas comment les Alémaniques pouvaient espérer rejoindre la Women’s Super League. Et pourtant…

Yverdon a eu de la peine à concrétiser en buts sa domination malgré la présence quasi totale dans le camp adverse. Stella Pétrel a hérité de la première véritable opportunité d’ouvrir la marque à la 22e, mais sa tentative a été bien stoppée par la gardienne de « Rappi ». C’est Tanja Bodenmann qui a eu la plus grosse occasion dix minutes plus tard, mais c’est cette fois-ci une arrière adverse qui a sorti le ballon sur la ligne. Puis il y a eu cette quadruple tentative de la 43e, sans que le ballon n’entre dans les filets.

Finalement, Carina Da Costa a réussi à ouvrir la marque dans les arrêts de jeu de la première mi-temps, d’une frappe à l’orée des seize mètres. Un but qui aurait dû ouvrir les vannes.

Il en a pourtant été autrement en entame de seconde période, avec des Nord-Vaudoises qui ont inexplicablement tremblé et laissé des espaces aux adversaires. Une formation de Rapperswil qui ne semblait pouvoir être dangereuse que par la vitesse de son ailière droite, Magdalena Kaufmann, et qui se retrouvait soudain à y croire. Au point d’égaliser, par la nouvelle entrante Saskia Holwerda. Aïe!

Heureusement, les Yverdonnoises ont réagi de la bonne manière, reprenant le jeu à leur compte, et Zafirah Nkamo a rapidement redonné une longueur d’avance à ses couleurs.

Tout est bien qui finit bien pour YS Féminin, qui a rempli son contrat en s’imposant, acculant un peu plus Rapperswil dans les cordes. De quoi, aussi, pour YSF, pouvoir entrevoir le déplacement à Thoune de samedi prochain avec un poil de moins de tension. Ce qui serait une bonne chose pour ne pas revivre le scénario du début de deuxième mi-temps, qui n’aurait jamais dû se produire, tant les Nord-Vaudoises ont plus de qualités que Rapperswil.

 

YS Féminin – Rapperswil-Jona 2-1 (1-0)

Buts: 45+1 Da Costa 1-0; 61e Holwerda 1-1; 71e Nkamo 2-1.

Yverdon: Roch; Warpelin, Weber, Girardin (75e Annaheim), Pajovic; Laaroussi; von Ballmoos (67e Nkamo), Potier (75e Guinand), Da Costa; Pétrel (40e Zeller), Bodenmann (67e Rahm). Entraîneur: Frédéric Davoli.

Rapperswil: Flühler; Rättler, Rittmann, Rauber, Rochaix; Monnerat (68e Gerster), Trajkovska (83e Karrer), Spieser; Kaufmann (83e Breitenmoser), Stoob (59e Behluli), Kehl (59e Holwerda). Entraîneur: Gerold Bissig.

Notes: Stade municipal, 190 spectateurs. Arbitrage d’Alejandro Filgeira, qui avertit: Schärer (67e, faute d’antijeu), Warpelin (73e, antijeu).

Manuel Gremion