Logo

Yverdon a été rejoint à la 93e !

26 septembre 2016 | Edition N°1835

Football – 1re ligue – Un corner a fini directement dans les buts de Zwahlen, alors que les Yverdonnois avaient largement dominé les opérations et fait le plus difficile contre la défense repliée de Naters, samedi. Score final 1-1.

Aie ! Yverdon Sport encaisse l’égalisation dans les dernières secondes des arrêts de jeu. Le corner direct de Claudio Bernini trompe la vigilance du gardien Ludovic Zwahlen. ©Gabriel Lado

Aie ! Yverdon Sport encaisse l’égalisation dans les dernières secondes des arrêts de jeu. Le corner direct de Claudio Bernini trompe la vigilance du gardien Ludovic Zwahlen.

Yverdon Sport a vécu une cruelle fin de match, samedi soir, quand le Haut-Valaisan Bernini est parvenu à égaliser directement sur corner ! Tant il est vrai que les hommes de Philippe Perret ont dominé quasiment sans discontinuer cette rencontre contre Naters, à l’issue de laquelle ils ont clairement perdu deux points. Le gardien Zwahlen a sans doute une petite responsabilité sur ce but, mais on ne peut pas lui en tenir rigueur.

«On avait fait le plus dur en marquant le 1-0 contre cette équipe repliée en défense et on ne méritait vraiment pas d’être rejoints, relevait l’entraîneur d’YS. On a sans cesse pressé, mais trop souvent avec une passe de trop et un manque de prise de risque qui nous coûte cher.» Dès l’entame du match, les Yverdonnois se sont portés à l’avant, cherchant la faille, mais se heurtant à cette ligne défensive plutôt bien organisée. Il y a eu des jolis mouvements et Gauthier, le meilleur homme sur le terrain, a beaucoup travaillé et s’est montré dangereux sur ses tirs. Il a, notamment, bien servi Reis (33e), dont la tête a passé par-dessus, puis Khelifi (44e) pour une occasion «grosse comme ça». Mais ce dernier a été gêné et n’a pas pu conclure.

1-0 sur penalty

Au début de la seconde période, le scénario du film a recommencé avec des Yverdonnois manquant souvent la dernière passe pour concrétiser leur supériorité. Les entrées de Hill et Moussilou ont donné un peu plus de dynamisme, mais il a vraiment fallu cette faute contre Rossé, sur le point du penalty, pour enfin obtenir ce but tant mérité (68e). Juste avant de réussir la transformation, Moussilou était également bien parti sur la gauche pour se rabattre au centre et envoyer un tir que le gardien valaisan Kurmann a pu dévier. Après l’ouverture du score, Yverdon aurait encore pu en assurer un deuxième goal sur un tir puissant de Gauthier, juste à côté, ou encore sur cet excellent centre de Deschenaux, fraîchement rentré, que le même Gauthier a expédié encore une fois pas loin du cadre.

La suite, on la connaît avec la mauvaise scène finale de ce film entre les Nord-Vaudois et les Haut-Valaisans. «C’est une grosse déception, soulignait Esteban Rossé. On est sérieux de bout en bout, même si on a de la peine à concrétiser, et on se fait punir sur un corner qui rentre. Quelle poisse !» Même son de cloche pour l’excellent Alex Gauthier : «C’est dur pour nous ce 1-1. Je restais sur une prestation pas terrible et j’avais à coeur de me rattraper, de donner tout ce que j’avais. Mais voilà qu’au bout du compte, ça n’a quand même pas payé.»

Yverdon Sport – Naters 1-1 (0-0)

Buts : 68e Moussilou 1-0, pen.; 93e Bernini 1-1.

Yverdon : Zwahlen ; Reis, Rossé, De Pierro, Challandes ; Deschenaux, Chappuis, Ruchat (61e Hill), Khelifi (82e Schertenleib); Rushenguziminega (61e Moussilou), Gauthier (80e Schertenleib). Entraîneur : Philippe Perret.

Naters : Kurmann ; Steiner, Borter, Matic, Feldner ; Chihadeh (86e Ziegler), Indermitte, Spahiu ; Mustafi (74e Milius), Martus, Spahiu (80e Bernini). Entraîneur : Christian Zermatten.

Notes : Stade Municipal, 455 spectateurs. Arbitrage de Marco Rothenfluh, qui avertit De Pierro (30e), Feldner (89e) et Chappuis (92e), tous pour jeu dur.

Roger Juillerat