Logo

Yverdon dominé, mais pas résigné

30 janvier 2012

Hockey – 1re ligue – Playoffs – Battus 7-1 par Red Ice, les hommes de Marc Gaudreault ont connu une entrée en matière difficile sur le plan comptable, mais se sont battus corps et âme.

L’attaque de Red Ice a trouvé la faille à sept reprises.

Que les choses soient claires. Le score de 7-1 n’est pas le fait d’une quelconque abdication du HC Yverdon, mais bien l’illustration de la force offensive du HC Red Ice. Lors de ce premier match des quarts de finale de playoffs, les Martignerains ont réalisé un récital en power-play, inscrivant cinq de leurs sept réussites dans cet exercice. Devant ce jeu de puissance-là, Yverdon n’a pas son mot à dire.

Face à l’armada offensive du club du coude du Rhône, aller à dix reprises sur le banc d’infamie, c’est trop. «L’arbitre a été un peu sévère avec nous. On a eu beaucoup de prisons», constatait Marc Gaudreault, au terme de la rencontre. Et si ses hommes se sont longtemps maintenus à courte distance, Red Ice a définitivement passé l’épaule à la mi-match, concrétisant ainsi fort logiquement sa domination.

Aux triangulations du power-play orchestré par le prince Igor Fedulov, le HC Yverdon a opposé une envie grosse comme ça. «Les gars ont fait preuve de beaucoup d’engagement. On a parfois fait jeu égal avec Martigny durant plusieurs minutes. Mais, forcément, on ne se crée que peu d’occasions contre cet adversaire», relevait encore l’entraîneur yverdonnois.

L’ouvrage sur le métier

David San Vicente a longtemps retardé l’échéance, mais samedi soir, Red Ice était trop fort. Nico Spolidoro et les siens n’auront peut-être pas tous les soirs autant de verve. C’est alors qu’Yverdon aura ses chances de faire douter un peu son adversaire: en continuant de gratter dans les bandes, de s’accrocher à leurs vis-à-vis, de se battre sur chaque rondelle, de finir leurs charges, les joueurs de la Cité thermale useront la machine rouge. Reste à remettre l’ouvrage sur le métier, encore et encore.

HC Red Ice – HC Yverdon7-1 (1-0 3-0 3-1)
Buts: 16e Spolidoro (Maret, Portmann/5c4) 1-0; 30e Rimann (Fedulov) 2-0; 33e D. Malgin (Fedulov, Ryser/5c4) 3-0; 36e Portmann (Spolidoro) 4-0; 47e Berthoud (Giacomotti/6c3) 4-1; 54e Dähler (Portmann, Bartlomé/5c4) 5-1; 58e Rimann (Fedulov, Ryser/5c4) 6-1; 59e Dähler (Spolidoro/5c4) 7-1.
Red Ice: Lory; Girardin, Ryser; D. Malgin, Fedulov, Rimann; Ruhnke, Maret; Spolidoro, Portmann, Dähler; Iglesias, Bernasconi; Dépraz, Béring, Grezet; Müller; Bartlomé, Pennaforte, Moret. Entraîneur: Albert Malgin.
Yverdon: San Vicente; Pasche, Machacka; von Allmen, Giacomotti, Vancleemput; Vidmer, M. Rochat; Abgottspon, Bonzon, Berthoud; Betschart, Albertoni; Tinguely, Bochsler, Curty; Lacroix, Raya, Marthe. Entraîneur: Marc Gaudreault.
Notes: Forum d’Octodure, 817 spectateurs. Arbitre: Marc-Alain Paroz. Pénalités: 7×2’ + 1×10’ (Spolidoro) contre Red Ice; 10×2’ contre Yverdon. Le HCY sans Ducret, Ermacora, Christinaz, Campanile et Bellido (blessés).
Manuel Gremion