Logo
Yverdon rate le coche à la Pontaise
© Champi

Yverdon rate le coche à la Pontaise

11 mai 2024

Super League – YS avait une occasion en or d’assurer son maintien contre le Stade-Lausanne-Ouchy. Il l’a manquée en cédant dans les 25 dernières minutes du match. Score final, 3-1 pour les Stadistes.

Battu 3-0 trois semaines plus tôt au Stade municipal, Stade-Lausanne-Ouchy avait montré tous les signes d’une équipe qui n’y croit plus.

Dans les faits, Yverdon Sport a mieux démarré la rencontre que les Lausannois, et s’est même créé les deux seules occasion de la première mi-temps. D’abord sur un ballon en retrait qui a trouvé Aimen Mahious, mais l’attaquant algérien a été contré (9e), puis lors d’une magnifique mouvement collectif, qui s’est terminé par une frappe de Kevin Carlos après un crochet pour éliminer son cerbère. La ballon a parfaitement été détourné par le gardien vallorbier du SLO, Dany Da Silva, qui faisait son retour au jeu après avoir été blessé (15e).

Il n’y a pas eu grand-chose d’autre à se mettre sous la dent dans une première période durant laquelle les Stadistes n’ont rien montré et les Yverdonnois ont semblé se contenter du point du nul, qui suffisait à leur bonheur.

Les choses ont commencé à s’animer dans les 25 dernières minutes du match seulement. Le SLO a obtenu un penalty sur une de ses rares incursions, en raison d’une intervention tardive d’Anthony Sauthier, à qui l’arbitre a épargné un deuxième jaune sur le coup.

Paul Bernardoni s’est chargé de sauvegarder le nul en détournant en corner l’envoi d’Alban Ajdini. La joie nord-vaudoise a toutefois été de courte durée, puisque Rayan Kadima a ouvert le score de la tête sur le coup de coin qui a suivi. Les émotions allaient enfin prendre le dessus.

Il n’a fallu que trois minutes à YS pour égaliser, grâce à un très joli geste de Christopher Lungoyi, qui a éliminé son adversaire sur son contrôle, puis a servi Kevin Carlos, qui a claqué son 13e but de l’exercice, de quoi revenir à hauteur du meilleur buteur de Super League, le Luganais Zan Celar.

Ce n’était pas fini: à la 75e, Liridon Mulaj a redonné une longueur d’avance à la formation lémanique d’un tir venu d’ailleurs, pris à 25 mètres des buts de Paul Bernardoni. Décidément, le match avait complètement changé de dynamique.

Les Lausannois ont d’ailleurs enfoncé le clou, encore une fois par Liridon Mulaj, en fin de match. De quoi conserver un infime espoir de revenir sur GC et de se maintenir pour le SLO.

Pour YS, il s’agira d’essayer de, cette fois, terminer le travail au Letzigrund mardi soir, contre GC. Neuf points sépare les deux équipes à trois rencontres de la fin du championnat.

 

Stade-Lausanne-Ouchy – Yverdon Sport 3-1 (0-0)

Buts: 67e Kadima 1-0; 70e Kevin Carlos 1-1; 75e et 87e Mulaj 3-1.

SLO: Da Silva; Gassama, Kadima, Hajrulahu, Pos, Heule; Ajdini (79e Garcia), Bayard, Qarri (89e Akichi), Mulaj (88e Eberhard); Damascan (79e Abi). Entraîneur: Ricardo Dionisio.

Yverdon: Bernardoni; Marques (88e Maurin), Del Fabro (76e Rodrigues), Kamenovic; Sauthier, Liziero, Cespedes, Le Pogam; Olesen (61e Alves); Kevin Carlos, Mahious (61e Lungoyi). Entraîneur: Alessandro Mangiarratti.

Notes: la Pontaise, 2600 spectateurs. Arbitrage de Tobias Thies, qui avertit: Pos (32e, jeu dur), Sauthier (42e, faute d’antijeu), Damascan (64e, jeu dur), Gassama (73e, réclamations), Bernardoni (77e, réclamations). 66e, Bernardoni détourne un penalty d’Ajdini.

Manuel Gremion