Logo

Yverdon Sport a fait le travail

7 octobre 2019 | Edition N°2596

Grâce à leur succès 3-1 à Münsingen, les Yverdonnois ont creusé un peu plus l’écart en tête du championnat.

Münsingen est un adversaire qui n’a pas toujours convenu à Yverdon Sport. La saison dernière, les hommes d’Anthony Braizat s’étaient notamment vu retirer trois points sur tapis vert malgré la victoire obtenue au premier tour face aux Bernois. Un épisode qui n’avait guère plu aux supporters d’YS, lesquels étaient bien déterminés à le faire savoir lors de ces retrouvailles. Hier, au bord du terrain du Sandreutenen, ils n’ont pas manqué d’entonner des chants relatifs à ce douloureux souvenir, tout en poussant leur équipe à la victoire. Sur le terrain, les Verts aussi ont fait le travail, pour finalement s’imposer 1-3. Sans qu’il n’y ait rien à redire, cette fois.

En modifiant son système de jeu, avec Ciarrocchi et Aravidis en pointe, soutenus par les ailiers Zeneli et Peyretti, Anthony Braizat avait opté pour une disposition offensive au coup d’envoi. Car si les Bernois pointent à la dernière place du classement, ils restent difficiles à manœuvrer. Procédant majoritairement par de longs ballons et s’appuyant sur sa force physique pour remporter les duels, Münsingen a posé des problèmes à YS, notamment en première période.

De nouveaux schémas

Grâce à des réussites d’Aravidis, Zeneli et Ninte – lequel s’est fait l’auteur d’un petit festival dans la défense bernoise –, Yverdon s’est finalement imposé sans trop trembler, s’extirpant ainsi du piège tissé par le technicien Kurt Feuz. «Nous sommes entrés fort dans la rencontre avant de lever un peu le pied. L’importance était de revenir avec les trois points», relevait Christos Aravidis. L’attaquant grec, qui a parfaitement ajusté sa frappe sur l’ouverture du score, est également revenu sur sa situation personnelle. «Je n’ai pas énormément de temps de jeu, mais j’essaie de montrer à chacune de mes entrées ce dont je suis capable. Je suis satisfait d’avoir pu marquer. Ce d’autant plus dans un nouveau système, qui offre énormément de possibilités d’animation offensive. C’est d’ailleurs intéressant de pouvoir s’appuyer sur différents schémas.»

Loris Tschanz

 

Münsingen – Yverdon Sport 1-3 (1-1)

Buts: 13e Aravidis 0-1; 30e Erzinger 1-1; 52e Zeneli 1-2; 82e Ninte 1-3.

Münsingen: Karrer; Rothen, Gafner (57e Ribeiro), Tugal (46e Mustafi), Marinkovic; Strahm, Murina, Erzinger, Hubacher; Lavorato; Christen. Entraîneur: Kurt Feuz.

Yverdon: Martin; Vumbi, Sejmenovic, Le Neün, Djacko; Peyretti (72e Ninte), Lusuena, Kabacalman, Zeneli (82e Morelli); Ciarrocchi, Aravidis (86e Caslei). Entraîneur: Anthony Braizat.

Notes: Sandreutenen, 490 spectateurs. Arbitrage de Michael Huber, qui avertit Murina (23e, jeu dur), Aravidis (41e, comportement antisportif), Gafner (51e, comportement antisportif), Sejmenovic (55e, jeu dur), Marinkovic (69e, jeu dur), Peyretti (72e, jeu dur) et Lusuena (80e, comportement antisportif).

Rédaction