Logo
Ils ont créé le premier salami au goût Boxer
François Fardel et Ludovic Mercier, de la Boucherie Clos Cornu à Mutrux, présentent leurs salamis et leur chipolatas à la bière avec Birgit Knegtel (Boxer). Photo: Michel Duperrex

Ils ont créé le premier salami au goût Boxer

9 juin 2021

Boucher à Mutrux, Ludovic Mercier est toujours à l’affût de concepts originaux. Ainsi, il a eu l’idée d’utiliser la bière brassée à Yverdon dans le cadre de la confection de ses salamis et de ses chipolatas. Si le procédé est un peu complexe («Ce n’est pas juste verser de la bière sur le salami», sourit-il sans vouloir dévoiler tous ses trucs), le rendu est tout simplement parfait et a convaincu la direction de Boxer.

«J’ai commencé sans leur demander l’autorisation, en utilisant simplement leur bière comme le ferait n’importe qui. Et puis, j’ai vite constaté que je tenais un bon produit», explique le boucher, qui a dès lors contacté la direction de la brasserie via une connaissance qui y travaille. Les chefs ont alors goûté les salamis et chipolatas et ont apprécié. Pourquoi ne pas étendre le concept à d’autres produits? «Faisons déjà bien ces deux-là. Le processus prend du temps, je veux me concentrer sur ce que je maîtrise», explique Ludovic Mercier, dont les produits sont en vente dans plusieurs commerces de la région, ainsi qu’au Marché à Yverdon-les-Bains.

Christophe Gerber, chef des ventes Boxer pour la Suisse romande et le Tessin, apprécie cette collaboration: «Associer les saveurs locales est une bonne idée. Travailler avec des produits de la région va à 100% dans notre philosophie.» Le Clos Cornu approuve, puisque, par exemple, ses hamburgers et cordons bleus sont concoctés en partenariat avec la Fromagerie de Provence. Là aussi, une collaboration 100% régionale.

Rédaction