Logo

La coopération entre voisins s’accentue

25 avril 2016 | Edition N°1725

Sainte-Croix – Un événement organisé par le Forum transfrontalier, jeudi dernier à l’Espace-Foyer Alexei Jaccard, a mis en évidence l’augmentation, ces dernières années, des projets franco-suisses portés par des civils.

Alexandre Moine, vice-président du Forum transfrontalier, et Franklin Thévenaz, syndic de Sainte-Croix, auteur du message de bienvenue. DR

Alexandre Moine, vice-président du Forum transfrontalier, et Franklin Thévenaz, syndic de Sainte-Croix, auteur du message de bienvenue.

Deux jours après la présentation, à Yverdon-les-Bains, de la nouvelle stratégie de coopération transfrontalière 2016-2020 de la Conférence TransJurassienne (CTJ), un autre événement consacré aux interactions de part et d’autre de la frontière a été organisé, jeudi dernier, à Sainte-Croix, à L’Espace-Foyer Alexei Jaccard.

Cet événement, mis sur pied par le Forum transfrontalier, indépendant de la CTJ, avait pour but d’«éclairer un phénomène peu visible», pour reprendre les propos d’Alexandre Moine, vice-président de l’association: la coopération de proximité.

Baptisé «A saute-frontière», le rendez-vous a fait part des résultats d’une enquête réalisée durant un an à travers l’arc jurassien franco-suisse. Au total, la consultation des acteurs du terrain a permis de découvrir 68 exemples sur l’ensemble du territoire allant de Belfort – Delémont au Haut-Jura – vallée de Joux. La séance de jeudi mettait l’accent sur la situation dans l’aire Mont-d’Or-Chasseron, avec le constat suivant: les coopérations augmentent de façon régulière depuis les années 2011-2012, après une période de creux. 83% des projets identifiés ont trait aux domaines de la culture, du tourisme ou du sport.

Dominique Bugnon a évoqué, lors de la table ronde, l’exemple de coopération transfrontalière incarné par le Zarti’Cirque. DR

Dominique Bugnon a évoqué, lors de la table ronde, l’exemple de coopération transfrontalière incarné par le Zarti’Cirque.

Une partie d’entre eux sont mis en place entre deux partenaires ou plus, de part et d’autre de la frontière, alors que d’autres sont le fait d’un seul acteur, dont les activités s’exportent dans le pays voisin. Le Zarti’Cirque, de Sainte-Croix, illustre ce second cas de figure, comme l’a expliqué Dominique Bugnon, codirectrice de l’école de cirque, lors de la table ronde proposée après la présentation. A l’origine sans rayonnement côté français, l’école de cirque a, aujourd’hui, des élèves de France voisine et est, entre autres, partenaire des Championnats de chiens de traîneau des Fourgs. Claudine Bulle-Lescoffit, maire de cette localité française a, quant à elle, évoqué le Festival des terroirs sans frontière, dont la prochaine édition aura lieu les 20 et 21 août prochains à La Grand-Borne.

Le rendez-vous «A saute-frontière» concernant la région Haut-Jura – vallée de Joux est agendé au mercredi 18 mai, à 18h, à l’Hôtel de Ville du Sentier.

Ludovic Pillonel