Logo

La syndique a annoncé son départ

14 décembre 2016 | Edition N°1892

Concise – La surprise est tombée dans les divers du Conseil communal, quand le président Christophe Sandoz a fait part de la démission de Carole Zamora. Elle était à la tête de la commune depuis début 2014.

Le président du Conseil Christophe Sandoz avec la syndique Carole Zamora. ©Roger Juillerat

Le président du Conseil Christophe Sandoz avec la syndique Carole Zamora.

Dénouement inattendu lors de la séance du Conseil communal de Concise, lundi soir, avec l’annonce surprise de la démission de la syndique Carole Zamora. C’est au tout dernier point de l’ordre du jour que le président Christophe Sandoz a annoncé aux 31 conseillers présents qu’il avait reçu, le 6 décembre, un courrier dans lequel elle annonçait son départ pour le 28 février 2017.

«Je m’en vais pour des raisons personnelles, a déclaré Carole Zamora. Je ne quitte pas ce poste de gaieté de cœur, mais il s’agit d’une décision mûrie et nécessaire, car mon mari travaille à Genève et, compte tenu des nombreuses obligations de cette fonction, notre vie privée en souffre.» Elle avait repris la syndicature au début 2014, après avoir également été municipale durant deux ans, succédant à Michel Paris, lui-même syndic durant douze ans. «J’ai eu beaucoup de plaisir dans l’accomplissement de cette tâche et j’ai essayé de faire le maximum pour le bien de notre village, a-t-elle poursuivi. Il y a eu beaucoup de travail et j’ai eu pas mal de soucis, notamment au niveau de la restructuration administrative et de l’élaboration des projets, des priorités et des réalisations de ces dernières années. Mais je m’en vais sereine, car avec la Municipalité, nous avons réglé les choses qu’il fallait et nous avons notamment terminé et validé notre Plan général d’affectation (PGA), pour ne citer qu’un objet.» Une élection complémentaire sera donc organisée le 12 février 2017.

Un déficit historique

Avec un peu plus 600 000 francs de déficit sur un total des charges de quelque 5,4 millions, le budget 2017 a été adopté en tenant compte d’un amendement de Christian Jaccard quant au démontage de la tente installée en été sur la place des fêtes pour les diverses manifestations et générant une dépense jugée inutile. «Jamais un budget n’a présenté un tel déficit, notre marge d’autofinancement étant ainsi nulle, a souligné Eloi Du Pasquier, président de la commission des finances. Par ailleurs, les contributions aux différentes associations intercommunales sont en augmentation constante.»

Les conseillers ont aussi ratifié le préavis sur la fixation de plafonds en matière d’emprunts et de risques pour cautionnements, pour la législature 2016- 2021. Ils ont voté le crédit de 215 000 francs nécessaire à l’achat d’un nouveau véhicule destiné à la voirie, y compris un prêt aux voisins de Corcelles-Concise, qui participent pour 40% à cette acquisition dans le cadre d’une entente intercommunale.

Enfin, la Municipalité a répondu à la motion «Parking de la plage de Concise» déposée par Raymonde Delacrétaz. Ses conclusions sont aptes à régler toute la problématique du parcage des véhicules lorsqu’ils abondent en plein été au bord du lac.

Enregistrer

Roger Juillerat