Logo

La Ville achètera Sports 5

18 avril 2016 | Edition N°1724

Yverdon-les-Bains – Les élus ont voté à l’unanimité, jeudi soir, un crédit de 6,1 millions pour l’achat de la zone artisanale jugée «stratégique».

Pour beaucoup d’élus, tant à droite qu’à gauche, la décision, en 2013, de renoncer à l’achat de Sports 5, pour des raisons budgétaires (le coût était alors de 5,3 millions de francs), restait comme l’une des grandes erreurs politiques de ces dernières années. Située dans le périmètre de Gare-Lac, cette zone artisanale, où l’on retrouve, notamment, la salle de L’Amalgame, est jugée stratégique et pourrait permettre de nombreux développements dans les domaines sportif, culturel ou artisanal. Sports 5 avait alors été acheté par l’architecte Philippe Gilliéron.

Trois ans plus tard, la Commune a, à nouveau, l’occasion d’acquérir Sports 5, cette fois, pour la somme de 6,1 millions. «Avec un potentiel de revenus locatifs de 435 000 francs (293 000 francs actuellement), cette reprise reste très rentable, c’est une réelle opportunité», a plaidé le syndic Jean-Daniel Carrard, qui n’a pas eu besoin de forcer son talent, le préavis étant accepté à l’unanimité. «On dit que le train ne passe jamais deux fois. Là, il est repassé, il ne faut pas le manquer», a souligné le Vert Vassilis Venizelos. Ce dernier a invité la Municipalité «à prendre son temps pour proposer un projet ambitieux sur ce site, afin d’éviter un patchwork d’activités diverses».

Yan Pauchard