Logo
Le Canton prend des mesures très fortes
Les conseilleres d'Etat vaudoise, de gauche a droite, Rebecca Ruiz, Nuria Gorrite et Beatrice Metraux parlent ensemble lors d'une conference de presse du Conseil d'Etat du canton de Vaud lors de la pandemie de Coronavirus (Covid-19) ce mardi 15 septembre 2020 a Lausanne. (KEYSTONE/Laurent Gillieron)

Le Canton prend des mesures très fortes

15 septembre 2020

Nuria Gorrite avait la mine grave, ce mardi en fin de matinée à Lausanne. La présidente du Conseil d’Etat avait en effet de mauvaises nouvelles à apporter à la population vaudoise. Au vu de l’aggravation de la situation sanitaire, le canton de Vaud a décidé de serrer la vis dès ce jeudi à 15h et ce jusqu’au 30 octobre. “A cette date, le Conseil d’Etat décidera s’il maintient les mesures, les lève ou les renforce”, a-t-elle expliqué.

«Nous pensons qu’un deuxième semi-confinement serait néfaste et dévastateur. Mais nous devons aussi constater que le canton de Vaud est devenu le plus touché par la pandémie en Suisse, ce qui lui vaut d’être placé sur des listes rouges dans plusieurs pays. Ce placement sur liste rouge, s’il persiste dans la durée, aura des conséquences délétères sur notre économie. Je pense au tourisme, à l’hôtellerie aux PME et aux fédérations internationales. Nous ne pouvons pas prendre le risque d’isoler notre canton. Le Conseil d’Etat a donc décidé d’agir”, a ajouté Nuria Gorrite.

Le Conseil d’Etat annonce donc des “mesures strictes, mais proportionnées et graduées”, selon les propres termes de la présidente du Conseil d’Etat.

“Nous constatons que les discothèques sont un lieu important de foyer de contamination. Elles seront fermées dès jeudi. Le port du masque sera désormais obligatoire dans les lieux de culture, mais aussi dans les bars, les restaurants et les cafés. Les places debout seront supprimées. En ce qui concerne les fêtes privées, comme les baptêmes et les mariages, le nombre sera limité à 100 personnes et le port du masque sera obligatoire dès 50 personnes”, a détaillé Nuria Gorrite.

Pour tous les lieux fermés accessibles au public (théâtres, salles de concert, musées, expositions, bibliothèques, guichets des administrations, cinémas, hôtels -pour les zones librement accessibles-, lieux de culte, etc.), il n’y a pas de limitation de places, mais le masque est obligatoire pour toutes et tous (sauf si dispositif vitré ou équivalent pour le personnel).

Les grandes manifestations sont elles gérées par l’Ordonnance fédérale et resteront donc autorisées selon les normes décidées par la Confédération, mais le Canton va également prendre des mesures ciblées.

 

Rédaction