Logo

Le Cercle des Amis ne fermera pas

5 juin 2018 | Edition N°2260

La résiliation du bail de la tenancière était entachée d’un vice de forme. De fait, le contrat commercial est reconduit pour cinq ans.

Initialement agendée à fin mai, la fermeture du Cercle des Amis, le café-restaurant de Villars-Burquin, n’est pas intervenue. En effet, même si elle a été opérée dans le délai légal, la résiliation du bail était entachée d’un vice de forme.

Martine Dell’Orefice, municipale chargée des bâtiments, confirme cette situation: «Depuis 2014, dans le canton de Vaud, il faut que le formulaire de notification soit joint à la résiliation. Nous ne le savions pas. Nous sommes des miliciens. La gérante du restaurant a pris un conseil et il a découvert cet élément il y a une semaine.»

La résiliation devenant nulle, le bail a été de fait prolongé «tacitement» pour une durée de cinq ans. Le bras de fer entre la tenancière, ses sympathisants, et l’Exécutif de Tévenon, qui avait prévu d’effectuer des travaux de rénovation importants dès le printemps 2019, prend ainsi fin.

Une patate chaude

Il n’en demeure pas mois que des travaux relatifs à la sécurité de cet immeuble vétuste devront être effectués, sous peine de voir l’Etablissement cantonal d’assurance incendie ou l’autorité chargée du contrôle des installations électriques intervenir.

Pour ce qui est de la rénovation lourde, le chantier est, sauf coup de théâtre, renvoyé aux calendes grecques.

Isidore Raposo