Logo
Le foot des talus est de retour
Zinedine Aiboud (en rose, à g.) et le FC Suchy (4L) ont rapidement retrouvé leurs marques face au FC Grandson-Tuileries II (3L), lors de la rencontre amicale de mardi, après plus de sept mois sans matches @Jorge fernandez

Le foot des talus est de retour

5 juin 2021 | Edition N°2966

06Football - Les équipes des petites ligues ont pu regoûter aux joies des matches amicaux, depuis le début de la semaine. Une remise en jambes appréciée mais éprouvante pour l’organisme après de longs mois de pause forcée, comme en témoigne la rencontre entre Suchy (4L) et Grandson-Tuileries II (3L).

Un score fleuve, quelques jolis tacles, des ouvertures de «Bâton» à «Bison», bien applaudies par «Jardin» et par les quelques joueurs de la deuxième équipe du FC Suchy qui finissaient leur entraînement en dégustant une petite bière: cette fois-ci, plus de doute possible, le foot des talus est de retour! Mardi soir, c’était au tour de l’imbattable FC Suchy et de la deuxième garniture du FC Grandson-Tuileries de regoûter aux joies de disputer un match de football, après presque huit mois de pause forcée. Alors, quel sentiment, messieurs?

«Ça fait même plaisir de reprendre des coups», lançait avec un grand sourire Gilles Jenni, l’infatigable capitaine sécheron de 38 ans. «Ce sont des sensations qu’on ne pensait même plus ressentir. Et vous savez quoi? C’est encore meilleur qu’avant», confiait son coéquipier Brandon Keller, peut-être un peu grisé par le triplé qu’il venait d’inscrire.

 

«Honnêtement, c’est quand même très fatigant un match en entier. Mes jambes n’étaient plus habituées à ça.» Bastien Bayoi, défenseur du FC Grandson-Tuileries II

 

Du côté grandsonnois, même si la joie de pouvoir redisputer un match était certainement présente, les réactions étaient un peu moins enthousiastes. «Honnêtement, c’est quand même très fatigant un match en entier, mes jambes n’étaient plus habituées à ça», soufflait, un peu ironiquement, le latéral Bastien Bayoi. D’une manière plus générale, il est tout de même vrai que son équipe était un peu dans le dur physiquement en seconde période, ce qui est tout à fait normal pour une première rencontre de préparation.

Ce n’était cependant pas le problème des Sécherons, qui avaient bien trop à cœur de se refaire plaisir avec le ballon et de dérouler de nouveau sur leur magnifique terrain. Ceci dit, la machine a tout de même mis un peu de temps avant de repartir à plein régime, comme le confirmait Brandon Keller: «Il a fallu se réhabituer, ce n’était pas facile en première période. Mais une fois qu’on met un but, puis un deuxième, et même un troisième… tout revient très vite!»

 

Les Sécherons sont montés en puissance
Après une première mi-temps relativement serrée, qui a vu Suchy mener 2-1 à l’heure du thé, les débats se sont un peu emballés dans les vingt dernières minutes. Si la défense de Grandson-Tuileries s’est montrée un peu fatiguée, il en était tout le contraire de l’armada offensive des locaux, qui s’en donnait à cœur joie pour saler l’addition. L’explosif Brandon Keller s’est notamment fait l’auteur d’un triplé et d’une passe décisive pour Nelson Martins. Score final: 6-2.

 

Suchy et Grandson II, destins croisés
S’il ne s’écroule pas complètement lors de ses deux dernières rencontres de championnat, Suchy devrait enfin pouvoir fêter la promotion en 3e ligue qui lui échappe depuis deux ans. Les Sécherons devront glaner au moins deux points, mais leur objectif sera évidemment d’assurer cette 1re place en s’imposant d’entrée lors de leur déplacement au terrain des Isles, où ils affronteront la deuxième garniture de Bosna Yverdon, pour qui les deux derniers matches seront totalement sans enjeu. Pour ce faire, si tant est qu’elle en avait réellement besoin, la troupe de Yann Rouilly pourra compter sur l’aide de renforts supplémentaires de luxe, tels que les expérimentés Marco Galati et Dadie Mayila, fraîchement débarqués ce printemps.

La dynamique est tout autre pour la deuxième équipe du FC Grandson-Tuileries, qui aura fort à faire si elle ne veut pas céder sa place en 3e ligue à son bourreau de mardi soir. En effet, à quatre points de la barre, avec deux rencontres à disputer, les Bocans font face à ce qui ressemble fortement à une mission impossible. Cependant, en disputant deux confrontations directes face à d’autres prétendants à la relégation, les Grandsonnois ont leur destin entre leurs mains s’ils souhaitent, une nouvelle fois, s’en sortir in extremis et, pourquoi pas, revenir jouer sur le terrain du FC Suchy-Sports la saison prochaine, en 3e ligue.

 

Suchy-Sports – Grandson-Tuileries II 6-2 (2-1)
Buts: 20e Galati 1-0; 21e Peja 1-1; 43e et 72e Keller 3-1; 75e Ferreira 4-1; 79e Martins 5-1; 83e Keller 6-1; 84e Santos 6-2.
Notes: terrain principal, 26 spectateurs. Arbitrage de Moulay Boudal.

Noé Duc