Logo

Molesté par sa mère, un ourson périt

22 mai 2018 | Edition N°2250

Carnet noir à Juraparc. Nuage, le premier petit de l’ourse Zoé, né en janvier, a succombé sous les coups de sa génitrice, vendredi après-midi.

Il n’était pas attendu et avait étonné tout le monde en dévoilant sa petite frimousse, en avril, lorsqu’il était sorti de sa tanière pour la première fois avec sa maman, Zoé. Nuage, le petit ourson surprise de Juraparc, est mort vendredi après-midi, après avoir été molesté par sa génitrice.

Mère pour la première fois, Zoé avait manifesté assez vite une attitude agressive envers son petit. Les responsables du parc avaient d’ailleurs réagi en s’assurant que le bébé était correctement nourri et qu’il prenait régulièrement du poids. Impossible toutefois de les éloigner. Il y a deux ans, un cas similaire avait conduit à la séparation d’un ourson et de sa mère. Nourri à la main par les gardiens, le petit avait toujours été très faible et avait fini par mourir. Pour rassurer les visiteurs effrayés par le comportement de l’ourse, un panneau avait même été installé à l’entrée de leur enclos, indiquant que Zoé n’avait «pas encore développé son instinct maternel et que, parfois, elle pouvait être brusque avec son ourson».

Vendredi, hélas, l’agressivité de Zoé a pris le dessus. Un visiteur, témoin de la scène, raconte que ce qui semblait être un jeu entre la mère et son petit a tourné court: «Cela a ressemblé à une correction qu’elle passait à son rejeton, comme si elle lui faisait une remontrance, avant que cela ne dégénère en un pugilat, bien que l’ourson a réussi à plusieurs reprises à se dégager des griffes de sa maman.» Alertés, les responsables du parc n’ont pu que constater le décès de Nuage.

Marie-Pierre Ryser, vétérinaire du parc, explique que, dans la nature, il n’est pas rare de voir des mères qui mettent bas pour la première fois privées d’instinct maternel. «En revanche, dans la littérature scientifique et sur Internet, je n’ai pas trouvé de cas d’ourse infanticide, alors que des cas de mâles sont des faits connus. Il s’agit peut-être d’un accident et une autopsie de l’ourson pourrait révéler la nature de l’agressivité de Zoé face à Nuage.»

Mais la vie à Juraparc est aussi faite d’événements heureux. Elle se poursuit notamment avec la naissance de six bisonneaux et l’excellente santé des oursons Jojo et Flocon, qui amusent les visiteurs avec leurs jeux et leurs drôles de cabrioles.

Rédaction