Logo

Tout s’arrête dans les patinoires, Vallorbe ne pourra pas disputer sa finale

13 mars 2020 | Edition N°2704

La décision a des répercussions à tous les niveaux, en Suisse et pour les clubs régionaux.

«À la suite des dispositions prises par les autorités tessinoises, la tenue des play-off et du tour de classement en National League et en Swiss League n’est plus possible. Les championnats de MySports League, des ligues féminines, de tous les niveaux de la relève et de l’ensemble des ligues actives et seniors de Regio League sont également annulés avec effet immédiat.» Le communiqué de la Swiss Ice Hockey Federation (SIHF) est tombé hier matin. Il n’y aura plus de hockey sur les patinoires helvétiques, peu importe le niveau, cette saison.

Le HC Vallorbe se retrouve ainsi privé de finale, en 3e ligue. Une série que les hommes de Lionel Barraud devaient disputer contre Meyrin II, dès mardi. Les tournois juniors et féminins, ainsi que le match parents-enfants prévus ce week-end à la patinoire du Frézillon n’auront pas lieu non plus. «On va suivre les directives, même pour les évènements non officiels, pour des raisons de santé publique», confirme Frédéric Demierre, président du HCV.

Conséquences financières redoutées

À Yverdon-les-Bains, ce sont les équipes du mouvement juniors encore en lice qui sont impactées dans l’immédiat, avec l’arrêt des championnats. Cela dit, la décision n’a pas d’incidence sportive: le sort de chacune des formations du HCY était d’ores et déjà scellé. «C’est plus embêtant pour les plus petits, dont les tournois des écoles de hockey de fin de saison ne vont pas avoir lieu», fait remarquer le président du club de la Cité thermale, Bertrand Barbezat.

Au vu de la situation avec le coronavirus, le patron du HCY s’inquiète plus des répercussions économiques «potentiellement assez importantes», notamment si le club devait supprimer le repas de soutien du mouvement juniors prévu début avril.

Qui monte, qui tombe?

Le cas des promotions et des relégations sera réglé rapidement pour la National League et la Swiss League au moins. La SIHF annonce que des décisions sur ces points seront prises aujourd’hui, lors d’une assemblée générale extraordinaire.

Dans les ligues régionales, le vice-président de la région romande, le Sainte-Crix Alain Duvoisin, annonce que Prilly et Delémont pourront rejoindre la 1re ligue s’ils le souhaitent. Seul candidat à l’accession à la 2e ligue, Trois-Chêne devrait être repêché, bien qu’éliminé en demi-finales.

Il faudra toutefois attendre un peu pour y voir plus clair.

 

 

Le basketball se met en pause

Les championnats de basketball vont s’arrêter jusqu’au 18 avril. Dans le canton, l’Association vaudoise a ainsi décidé de suivre les directives, tombées hier, de Swiss Basketball, confirme Anne-Catherine Doyer, du comité de l’AVB. «On verra ensuite si les championnats reprendront ou seront annulés.»

Dans le Nord vaudois, cela concerne les clubs d’Yvonand et d’Yverdon-les-Bains. En ce qui concerne la recommandation de Swiss Basketball envers les clubs, qui préconise de stopper les entraînements également, Olivier Schott, président de l’USY Basket, et son comité ont décidé de les suivre immédiatement. «On suspend nos activités et le point sera fait chaque semaine, annonce-t-il. On veut évidemment éviter les risques.»

Olivier Schott s’inquiète aussi de la potentielle annulation du repas de soutien du club, prévu en mai. «À notre niveau, chaque franc compte», rappelle-t-il.

Manuel Gremion